04.10.2015

Les Celliers d'Orfée accueillent les élus

 

IMG_3628.JPG

M. Sidobre, Président de la cave des Celliers d'Orfée et M. Groppi, son directeur, en présence de quelques viticulteurs adhérents, ont dernièrement accueilli les élus du territoire afin de leur faire visiter leurs installations et d'évoquer les perspectives ouvertes par les vendanges 2015. Stéphane Groppi, directeur de la cave, souligne que, même si la quantité devrait baisser d'environ 10 % en raison des gelées de Pâques et des grosses chaleurs de juillet, la qualité devrait être exceptionnelle cette année. « Un temps idéal ces dernières semaines, une belle maturité, beaucoup de couleur, nous avons toutes les raisons d'être optimistes pour le cru 2015. », affirme Stéphane. Ravi d'accueillir les élus du territoire dans son village, Gilles Casty insiste sur « l'importance de cette visite annuelle qui confirme les liens étroits entre les producteurs locaux et la municipalité. » Avant de déguster quelques uns des produits des Celliers d'Orfée, Jules Escaré affirme « la nécessité pour les élus d'encourager l'installation de jeunes vignerons » et Valérie Dumontet, quant à elle, souligne que « le vin est un élément essentiel de notre patrimoine local, il est symbole de partage, de convivialité et de qualité, autant de valeurs qui définissent parfaitement notre territoire. » De son côté, Roland Courteau rappelle qu'il se bat depuis de nombreuses années aux côtés des vignerons pour défendre le vin, souvent attaqué par le lobby anti-alcool. Ainsi, à son initiative, un amendement légal stipule que la France reconnaît le vin et les terroirs viticoles comme un patrimoine culturel, gastronomique et paysager protégé en distinguant clairement le vin des autres boissons alcoolisées. De même, un autre amendement déposé par Roland Courteau sera étudié en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale et a toutes les chances d'être voté. Celui-ci assouplira la loi Evin afin de ne plus associer l'information sur le vin ou les terroirs viticoles à de la publicité. « Devant les dérives jurisprudentielles, il était temps de permettre à ceux qui le souhaitent, médias comme professionnels viticoles, de communiquer sur le vin, la vigne et les terroirs sans risquer de tomber sous le coup de la loi. », précise le Sénateur de l'Aude. Rassuré par cet engagement, Monsieur Sidobre pouvait alors inviter tout le monde à déguster quelques uns des produits des Celliers d'Orfée.

Ont ainsi participé à cette rencontre Monsieur Roland Courteau, Sénateur de l'Aude, Madame Valérie Dumontet, Vice-Présidente du Conseil Départemental de l'Aude et Conseillère Départementale du canton de Lézignan-Corbières, Madame Isabelle Géa, Conseillère Départementale du canton de Fabrezan, Monsieur Jules Escaré, Conseiller Départemental du canton de Lézignan-Corbières, Gilles Casty, Maire d'Ornaisons, Gérard Barthez, Maire de Ferrals les Corbières, Gilles Messeguer, Maire de Luc sur Orbieu, Alain Mailhac, Maire de Boutenac, Christian Miquel, Adjoint au Maire de Cruscades, Corinne Bertrand, Gilda Payan, Patricia Yvinec, Vincent Degliame, Sébastien Gasparini, Daniel Massouty, François Richard, Bastien Sévenier et Xavier Soler, conseillers municipaux d'Ornaisons.

IMG_3627.JPG

05.04.2015

« Le Clos », une résidence pour vivre au village

 

IMG_1401.JPG

Nichée au cœur du village d'Ornaisons, la résidence « Le Clos », dont le concept a été porté par la société "Urba Consult" représentée par messieurs Gérard Navarro et Olivier Rémy, vient d'être inaugurée par son initiateur, Bertrand Lesaffre. Cet ensemble de six maisons spécialement adaptées aux besoins des seniors, accueille depuis maintenant quelques semaines un certain nombre de locataires ravis de bénéficier du cadre élégant et reposant de ce nouvel ensemble immobilier. Dans son discours inaugural, Bertrand Lesaffre insistait sur sa volonté d'initier ce projet afin de « garder nos anciens dans leur village, garantir la sécurité, la qualité de vie et l’entraide sans pour autant sacrifier l'indépendance. » Ainsi, avec l'aide de l'architecte Jérôme Py, de Leucate , et la participation des artisans du village, et notamment Lionel Ruiz dont Bertrand soulignait la qualité de l'investissement, cette résidence a-t-elle vu le jour en ce début d'année 2015. La résidence « Le Clos » propose à la location six maisons individuelles de 63 m2 équipées d'installations modernes et adaptées aux particularités des seniors. A l'invitation de M. Lesaffre, les résidents et les artisans ayant mené à bien la réalisation des logements se sont donc retrouvés pour inaugurer officiellement la résidence « Le Clos ». A cette occasion, Bertrand Lesaffre ne manquait pas de remercier tous les intervenants qui avaient rendu ce projet possible et évoquait avec émotion le souvenir d'André Siguenza, disparu trop tôt sans avoir pu s'installer dans ces lieux, comme il en rêvait.

16.01.2015

Les « Voyages Rubio », pionniers de la sécurité à bord des cars de tourisme.

 

IMG_1069.JPG

L'entreprise ornaisonnaise « Voyages Rubio » sera la première, et pour le moment la seule, en France à équiper ses cars de voyage de défibrillateurs.

En présence de Denis Médale, directeur du site REVA de Narbonne qui commercialise les cars Mercédes et Setra, et trois de ses collaborateurs, Pierre, Sébastien et Damien Rubio ont présenté le tout nouveau dispositif mis en place dans les cars de voyage du groupe. En effet, et c'est une grande première en France, les cars Rubio seront équipés de défibrillateurs amovibles, autonomes et automatiques capables de reconnaître le type de malaise à traiter pour une intervention immédiate. Cette initiative fait suite à l'installation par le constructeur Mercédes de défibrillateurs dans ses cars de tourisme. La marque répertoriera tous les véhicules équipés et donc homologués, chacun d'eux portant un pictogramme reconnaissable indiquant la présence à bord de cet équipement de sécurité. Par ailleurs, les chauffeurs chargés de conduire les cars équipés recevront une formation à l'utilisation de cet instrument dès que possible. Ce sont donc, pour l'instant, les deux véhicules les plus récents de la flotte Rubio qui seront munis de ces défibrillateurs qui doivent, comme le dit Sébastien, « allier le confort habituel de nos cars à une encore plus grande sécurité. » Dès leur prochain voyage, les clients des « Voyages Rubio » pourront ainsi bénéficier à la fois de l'expérience d'un voyagiste reconnu et d'un équipement de sécurité garant de la sérénité de leurs découvertes touristiques. Quand on sait qu'en cas de problème cardiaque, les premières minutes sont capitales, on mesure tout l'intérêt de cette initiative innovante.

05.11.2014

Le maire de Montpellier rencontre les élus du Lézignanais

 

IMG_0476.JPG

C'est au Relais du Val d'Orbieu que la CCRLCM a invité Philippe Saurel, maire de Montpellier, pour lui présenter les caractéristiques et les particularités de notre territoire.

Joël Gonçalves a eu l'honneur d'accueillir au sein de son établissement monsieur Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Jules Escaré, Vice-Président du Conseil général et les élus de la CCRLCM. Alors que la toute nouvelle Montpellier Méditerranée Agglomération entrera officiellement en vigueur au 1er janvier 2015, la Communauté de Communes entend faire valoir ses multiples atouts au sein du vaste territoire régional.

En tant que maire d'Ornaisons, Gilles Casty ouvrait la réunion en insistant sur le partenariat et la synergie qui devaient être mis en place entre les différentes institutions locales afin de valoriser les richesses des territoires. A sa suite, Michel Maïque, Maire de Lézignan-Corbières, faisait la présentation de la CCRLCM dont il est Président. Riche de 52 communes et de ses 32000 habitants, celle-ci occupe une situation géographique stratégique au centre d'un triangle reliant trois métropoles européennes importantes : Montpellier, Toulouse et Barcelone. Forte de cette position, la CCRLCM connaît une grande progression démographique et de nombreux chantiers sont déjà lancés tels que les zones Caumont I et II, la médiathèque ou le tout nouveau pôle éducatif. Ces projets, financés pour une large part grâce à l'intercommunalité, créeront 400 emplois directs et génèreront de nombreuses retombées fiscales. De quoi faire grandir encore un territoire déjà dynamisé par la viticulture et le tourisme.

Philippe Saurel prenait alors la parole pour souligner sa grande émotion d'être accueilli dans l'Aude où il possède des attaches familiales fortes. Son discours évoquait ensuite les « cinq piliers régionaux » qui devront soutenir l'action publique régionale dans les années à venir : la santé, le numérique, la mobilité, le tourisme et l'agro-écologie-alimentaire. Philippe Saurel souhaite « mettre en cohérence les agglomérations et faire de la politique autrement en passant outre les clivages idéologiques afin de travailler avec les personnalités désignées par les urnes. » A l'issue de cette réunion tout le monde pouvait se retrouver autour d'un apéritif puis d'un repas convivial concocté par l'équipe du Relais du Val d'Orbieu.

19.10.2014

Vendanges de qualité aux Celliers d'Orfée

 

 

 

IMG_0241.JPG

La cave « Les Celliers d'Orfée » d'Ornaisons a dernièrement reçu la visite de nombreuses personnalités. Ainsi, Jules Escaré, Conseiller Général, Gilles Casty, Maire d'Ornaisons, accompagné de membres du conseil municipal, Gérard Barthez, Maire de Ferrals les Corbières et Gilles Messeguer, Maire de Luc-sur-Orbieu, ont visité la cave en compagnie de son Président, Stéphane Silobre, de son directeur Christophe Groppi et de messieurs Pellissa et Albert, membres de son Conseil d'Administration. Après avoir pris connaissance de certains détails historiques concernant la construction de la partie ancienne des bâtiments, la visite a abordé les installations plus modernes et, notamment, le dispositif de « flash-détente », procédé moderne et technologique qui permet d’extraire presque instantanément la couleur et les tanins contenus dans la pellicule du raisin afin de concentrer et enrichir les moûts. Depuis quelques années, ce processus permet aux Vins de Pays d'Aude des « Celliers d'Orfée » de concurrencer efficacement les vins dits « méditerranéens » issus de Corse ou de la région PACA.

En cette fin de mois de septembre, 41000 hectolitres ont été vendangés, soit 80 % du volume total attendu. Stéphane Silobre insiste sur la grande qualité de la production de cette année. Celle-ci est due avant tout aux efforts des adhérents de la cave qui ont attendu que le raisin arrive à maturité maximum avant de vendanger et ce, malgré les risques d'intempéries qui auraient pu détériorer sensiblement le produit. Heureusement, il n'en a rien été et le remarquable potentiel du grand territoire des Celliers d'Orfée, qui s'étend de Névian à Villerouge-la-Crémade, pourra, cette année encore, s'exprimer pleinement.

14.09.2014

Le Relais du Val d'Orbieu honoré par les « Logis de France »

 

IMG_0007.JPG

A côté des labels « Pays Cathare », « Maître restaurateur » et « Qualité tourisme », Monsieur Gonçalves, propriétaire de l'Hôtel-Restaurant « Le Relais du Val d'Orbieu », a eu la joie d'être honoré d'une distinction remise par l'organisme « Logis de France ». Après le passage discret de l'un de ses visiteurs qui a évalué les prestations de l'établissement, l'hôtel ornaisonnais a obtenu la distinction maximale de trois « cheminées » pour la qualité de son hébergement et de deux « cocottes » sur trois possibles pour son restaurant. Voilà de quoi encourager M. Gonçalves à poursuivre avec ambition et enthousiasme la nouvelle impulsion qu'il donne à son établissement depuis quelques mois. Ainsi, le restaurant va-t-il inaugurer très bientôt « les jeudis de la mer » à l'occasion desquels, sous forme de menus, un buffet de coquillages et poissons chauds et froids sera proposé aux gourmands. De même, dès le mois d'octobre et pour tout l'hiver, les samedis seront consacrés à des thèmes culinaires variés tels que des dégustations, la découverte de vignerons, etc.

Signalons que la nouvelle carte du restaurant entrera en vigueur le 20 septembre. N'hésitez pas à venir la découvrir.

Site internet : http://www.relaisduvaldorbieu.com

 

08.09.2014

Un programme chargé pour le Conseil Municipal de rentrée.

 

Gilles Casty, Maire d'Ornaisons, ouvre le Conseil Municipal par un hommage à Christian Bourquin, Président de la Région Languedoc-Roussillon décédé il y peu. Le Maire souhaite adresser ensuite toutes les félicitations de l'équipe municipale à Frédéric Sarrat, employé communal, et à son épouse pour l'arrivée du petit Mourad. Bienvenue à lui !

 

 

 

Les questions à l'ordre du jour sont ensuite abordées.

 

  • Une demande de subvention concernant l'assainissement et la future station d'épuration du village est votée à l'unanimité.

  • Le conseil municipal décide de surseoir au vote concernant la réforme du périmètre de l'ASA en attendant d'obtenir des éclaircissements indispensables à une prise de décision pertinente.

  • Une augmentation de 3 cts du prix des repas de la cantine scolaire est votée, ce qui le porte à 4,21 € à partir du 1er octobre 2014.

  • Le Conseil Municipal approuve la volonté de la « Compagnie du Vent » d'entamer des négociations avec « Raz Energie » pour implanter trois éoliennes supplémentaires sur la zone de Guichéric. Monsieur le Maire précise que les retombées financières et fiscales de ce projet seraient intéressantes pour la commune qui accueillerait ainsi six éoliennes.

  • Suite au constat établi par Pascal Moreau, chef des services techniques de la commune, concernant certains abus dans l'utilisation de la collecte des déchets verts et des encombrants, une réglementation précise est mise en place à partir du 1er septembre dans le but de rationaliser ce service. La demande de passage des agents communaux pour le ramassage des déchets verts et des encombrants se fait toujours en Mairie où la nouvelle réglementation sera communiquée. Un bilan de fonctionnement sera établi dans un an.

  • Ayant constaté, à l'occasion de certaines manifestations locales, que des véhicules restaient stationnés sur des zones interdites par affichage officiel, le Conseil Municipal vote pour une demande de convention avec les services compétents pour bénéficier d'une possibilité de mise en fourrière.

  • François Richard, responsable de la commission « Vie associative, culture et loisirs », rend compte de la réunion qui s'est tenue dans le courant de l'été. Le Comité des Fêtes demande une subvention exceptionnelle et un local à la salle polyvalente. Un projet sur le thème de l'eau qui se propose d'associer plusieurs formes d'arts, porté par Corinne Izquierdo, aquarelliste à Ornaisons, est lancé et une réunion a lieu le 9 septembre en présence de représentants de diverses associations qui pourraient s'y investir. La Mairie conserve l'organisation de la fête locale qui se tiendra les 22 et 23 novembre 2014 selon le programme habituel avant d'en laisser les rênes au Comité des Fêtes pour l'édition 2015. Le planning des manifestations traditionnelles de fin d'année est établi.

 

 

 

A chapitre des questions diverses :

 

  • Le Conseil Municipal vote la décision d'adhésion à la Coordination Départementale de Défense de La Poste qui œuvre pour le maintien des bureaux dans les communes rurales et prévient les dysfonctionnements éventuels. L'action menée cet été a permis que le bureau d'Ornaisons reste ouvert trois samedis du mois d'août.

  • La Caisse d’Épargne et la Caisse des Dépôts et Consignation ont été approchées pour l'emprunt nécessaire au financement de l'achat de la Cour de Fabre. Par ailleurs, une responsable de la CCI a été rencontrée dans le but d'évoquer la mise en place d'un projet touristique sur cet ensemble immobilier. Une étude des besoins devrait être menée en lien avec la CCI.

  • Nicole Authier rend compte du grand succès obtenu par les activités estivales de l'ALSH auxquelles 111 enfants ont participé. Une sortie par semaine a pu être organisée, grâce, notamment, aux transports financés par la CCRLCM. Le séjour nature du mois de juillet a été unanimement apprécié par les quinze enfants qui y ont participé.

    Les effectifs de l'école sont établis et 80 % des élèves sont inscrits aux ateliers proposés en lien avec les nouveaux rythmes scolaires.

  • Une cession de voirie rue des Mésanges a été entérinée.

  • Pour conclure le Conseil Municipal, Gilles Casty précise que la question sensible du PLU donne lieu depuis quelques temps à des rumeurs infondées qu'il ne faut bien évidemment pas alimenter dans la mesure où, à ce jour, rien n'est décidé.

    IMG_0003.JPG