09.05.2012

Souvenir et hommage aux déportés

Deportes_1.jpg

« Pourquoi faut-il se souvenir ? Pourquoi faut-il sans cesse témoigner ?». Par ces deux interrogations, le message officiel de cette journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation rappelait l’importance d’une manifestation suivie par une trentaine de participants. Lu par François Richard, 1er adjoint, remplaçant Jackie Casty, maire, excusé, ce texte mettait l’accent sur la nécessité de lucidité et de vigilance dans un monde troublé qui laisse trop souvent fanatisme, racisme et xénophobie occuper une place grandissante. 
 
Deportes_2.jpg Il faisait appel enfin aux consciences de tous et de chacun, pour qu’elles n’oublient jamais cette terrible page de l’histoire collective. Dans l’assistance, quelques enfants écoutaient ces mots au sens universel ; des mots qui leurs sont avant tout destinés, pour qu’à leur tour ils soient les acteurs d’un devoir de mémoire plus que jamais indispensable. 
 
 
Photo 1: François Richard a présidé la cérémonie 
Photo 2 : une journée pour toutes les générations

07:44 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Noces de diamant pour Ginette et Pierrot

Pierrot_1.jpg

 Avril 1952-avril 2012 : entre ces 2 dates, 60 années ont passé, égrenant avec elles près de 22 000 jours … autant dire un sacré bail … Mais les décennies qui défilent sont impuissantes lorsque l’union est scellée par un amour indéfectible ; c’est en tout cas le beau témoignage que viennent de livrer Ginette et Pierrot Robert, ornaisonnais fort connus et estimés, qui avaient réuni à la salle polyvalente quelques 70 convives pour célébrer leurs noces de diamant. Enfants, petits enfants, arrière petits enfants, amis, élus, tous, sans exception, ont répondu présent pour ce moment inoubliable.
 
Pierrot_2.jpg Et les organisateurs avaient bien fait les choses puisque la soirée commençait par un remake de la cérémonie du 5 avril 1952, là où, dans le XIVème arrondissement de Paris, la jeune laborantine de Badens et le banquier d’Ornaisons venaient de se rencontrer à l’occasion du bal des Audois de la capitale. Jackie Casty, maire du village, avait ceint l’écharpe tricolore pour lire quelques articles de l’acte de l’époque et retraça le parcours qui, inéluctablement, a conduit Ginette et Pierrot aux bords de l’Orbieu et de l’Aussou ; il rappela aussi leur engagement dans la vie associative et municipale locale (Pierrot fut adjoint au maire et président du club des Fontaines), puis remit aux époux la médaille de la ville avant que François Richard, 1er adjoint, ne leur offre un magnifique bouquet de fleurs. C’est dans une ambiance chargée d’affection et d’émotion que la soirée commença, autour d’un buffet préparé par David Ferras d’abord, puis sur la piste de danse envahie jusqu’à une heure très avancée par des invités étonnamment fringants.  En avril 2022, il sera bien temps de retrouver Ginette et Pierrot pour leurs noces de platine ; en attendant, bon vent à eux !
 
Photo 1: un bien beau souvenir de famille
Photo 2: M. le Maire, les heureux mariés et leurs filles

07:39 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le Pech débarrassé de ses bois morts

Nettoyage_Pech.jpg

23, 24 et 25 janvier 2009 : une tempête d’une puissance inouïe ravage, entre autre, le Sud de la France, et n’épargne pas notre région. Pendant de très longues heures, les vents, atteignant parfois les 160 km/h, se déchaînent et créent sur leur passage des dégâts considérables ; si les vies humaines, dans les Corbières, sont épargnées, les cicatrices matérielles sont nombreuses et témoignent de la violence du phénomène.

Le calme revenu, les curieux et marcheurs se rendent au Pech et découvrent un spectacle de désolation : les arbres couchés par les éléments sont nombreux, des chemins sont désormais inaccessibles, la perle verte du village vient de subir une attaque qui laissera ses traces pour de nombreuses années.

Après les premières interventions destinées à sécuriser les lieux – on se souvient notamment de l’action des chasseurs locaux – les lieux étaient restés en l’état; après de longs mois d’attente, l’entreprise spécialisée Pimenta a entamé les travaux de nettoyage des zones les plus atteintes ; d’impressionnants engins de chantiers sont donc à l’œuvre pour scier,  débiter, enlever les grumes, dégager les accès, créant pour l’occasion de nouveaux coupe feux. A l’issue de ces travaux qui dureront plusieurs semaines, le Pech devrait retrouver toute sa quiétude et un aspect plus apaisé.

07:34 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18.04.2012

Le petit écran chez Gabyn et Eulaly

Gabyn_Eulaly.jpg

 
Gabyn et Eulaly, entourés de leurs fidèles copains, goûtent sur la terrasse; dans la maison, Josza, la journaliste de la société « ZED Production », se fait discrète mais observe attentivement; à quelques pas de là, Pierre, le caméraman, vérifie le bon cadrage de sa dernière prise de vue ; tous deux ont débarqué de Paris pour s’immerger dans la vie de la famille de Gabyn et Eulaly Ruiz, les deux jumeaux ornaisonnais.
 
Nathaly, la maman, au départ réfractaire à l’idée de mettre en avant le parcours de ses enfants atteints de troubles neuromusculaires affectant leur motricité, a finalement choisi d’apporter son témoignage pour mieux faire connaître la méthode du biofeedback que suivent régulièrement Gabyn et Eulaly à Miami. « NRJ 12, la chaîne qui diffusera le reportage d’ici le mois de juin, nous a contactés, souhaitant montrer aux téléspectateurs la vie de Gabyn et Eulaly de la naissance à ce jour ; il m’a semblé important d’expliquer comment les enfants  étaient pris en charge, afin que d’autres puissent se tourner vers ce traitement non appliqué en France ».
 
Pour les professionnels du petit écran, l’exercice est passionnant : « Il s’agit d’une émission sur le combat des parents et de leurs enfnt ; ce reportage de 26 mn  fait le portrait d’une famille, de son environnement, et sera diffusé dans le magazine de société Tellement Vrai;  nous montrerons la mobilisation qui s’est opérée autour des enfants, dans la famille, par les copains, à l’école, ou autour de l’association éponyme », précise Josza, séduite par ce petit coin des Corbières où elle reste 4 jours avant de regagner la capitale pour procéder au montage de l’émission.
 
Les deux jumeaux partant justement aux Etats-Unis pour trois nouvelles semaines de soins, une société américaine prendra le relais à Miami et éclairera le public français sur un traitement qui porte ses fruits, aidant les jumeaux à franchir les étapes vers une plus grande autonomie motrice. Comme un encouragement pour tous ceux qui, comme Gabyn, Eulaly et leur famille, luttent  pour améliorer le quotidien à force de courage et de volonté.
 
Photo : Gabyn, Eulaly, leurs amis, Nathaly, la maman et Josza la journaliste

06:56 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

07.04.2012

Les brioches sont là !

Brioches.jpg

Cette année encore, l’association AFDAIM-ADAPEI 11 organise l’opération Brioches des Hirondelles 2012 sous le parrainage du préfet, du sénateur, du président du conseil général ainsi que sous celui de l’Association des maires de l’Aude; du 19 au 25 mars, vous pouvez acheter en mairie les brioches (5 euros la brioche) et participer ainsi au fonctionnement de la structure qui œuvre en faveur des personnes atteintes d’un handicap mental et qui souhaite engager une grande campagne de communication sur le thème du handicap afin de provoquer un grand élan de solidarité. Les premiers « clients » ont été Jackie Casty, maire, ainsi que François Richard, 1er adjoint, qui avaient tenu à soutenir l’action de l’AFDAIM. 
 
Photo : les élus en première ligne

08:40 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.03.2012

Les bornes « textile » sont là !

Bornes_textiles.jpg

 
Tous ceux qui ne savaient que faire de leurs vieux chiffons et autres chaussures peuvent se rassurer, une solution citoyenne et écologique leur est désormais proposée avec l’installation de deux bornes de récupération. A l’intersection du lotissement des Lavandes et de l’avenue des Platanes ainsi qu’aux abords de l’entrée du stade de la Bézarde, ces deux points d’apport attendent vos textiles, chaussures, petits articles de maroquinerie, ainsi que votre linge de maison. Ces articles, préalablement emballés propres et secs dans des sacs fermés alors que les chaussures seront elles liées par paire, sont ensuite collectés pour être réemployés ou recyclés en papiers ou chiffons. La population est invitée à respecter les indications clairement précisées sur les bornes en question, notamment l’interdiction de déposer les oreillers, matelas, couettes ou textiles sales. 
 
Photo : un dispositif citoyen à utiliser sans modération

20:46 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20.03.2012

Un nouveau Stop à la distillerie

Stop_distillerie.JPG

Ce n’est pas sur les axes routiers les moins fréquentés que les automobilistes sont les plus prudents … Pour répondre efficacement à la légitime inquiétude de riverains exaspérés par tant d’inconscience, la municipalité vient d’installer un panneau « Stop » au carrefour de la rue des Poissonnières et de la rue de la Distillerie. Espérons que  ceux qui s’affranchissent allègrement des règles les plus élémentaires de prudence et de sécurité respectent cette nouvelle signalisation, respectant ainsi les autres usagers de la route.

13:45 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |