21.02.2011

Les écoliers poursuivent leur découverte du livre

bibli_ecole_1.jpg

Poursuivant leur travail sur le livre, les élèves de cour élémentaire et cour moyen du groupe scolaire se sont rendus à la bibliothèque où les attendaient Annie Tisseyre, initiatrice de ce riche projet, Cathy Hassab, qui accueille et guide les visiteurs des lieux, ainsi que Didier Eininger, restaurateur de livres anciens.

bibli_ecole_2.jpgEn effet, après avoir travaillé sur des textes et des illustrations au cours de séances précédentes, les écoliers venaient découvrir un métier passionnant et un homme riche de sa longue expérience professionnelle. Ils ont ainsi apprécié la justesse du geste, la précision des diverses manipulations, et se sont familiarisés avec un vocabulaire jusqu’alors inconnu : pages de garde, rubans, fils, ficelles, nerfs, cousoir, le registre lexical du relieur a pu être illustré très concrètement par le travail d’orfèvre de l’artisan.

Curieux et intrigués, les jeunes ont longuement questionné le professionnel qui, avec le papier, le carton, le cuir et même l’ivoire, redonnait sous leurs yeux étonnés aux ouvrages leur lustre d’antan. Si la présentation à l’ordinateur initiait les jeunes lecteurs à un métier qui garde toutes ses lettres de noblesse, la démonstration et les échanges avec Didier Eininger leur ont permis de comprendre comment un ouvrage ancien pouvait retrouver une seconde jeunesse.

26.01.2011

L’Afrique s’invite à l’école

AMSAF.jpg

Quel est le point commun entre les écoliers d’Ornaisons et ceux d’Elibou, village de Côte d’Ivoire ? À priori aucun, sauf que, sous l’impulsion de l’association AMSAF (Amitié et Solidarité Afrique), dont notre concitoyen et élu Claude Rétif est un des piliers, et des enseignantes locales, une correspondance vient de se mettre en place et devrait permettre aux uns et aux autres de mieux se connaître, à plusieurs milliers de kilomètres de distance.

Après une première visite à l’école en octobre dernier, les responsables de l’association qui vient en aide aux habitants du village africain sont revenus pour rencontrer, cette fois, les enfants. Présentation d’objets typiques – la peau de serpent a impressionné les plus petits -  projection d’un diaporama relatant l’action de l’AMSAF et, surtout, échanges avec les jeunes ont levé le voile sur de nombreux points d’interrogation ; du CP au CM, ceux-ci ont fait preuve d’une très grande curiosité, questionnant notamment à propos de la vie quotidienne à d’Elibou.

En marge de la correspondance précitée, les écoliers ornaisonnais pourront faire des dons (livres, matériel scolaire, vêtements …) que l’AMSAF acheminera vers la Côte d’Ivoire en même temps que l’ancien mobilier de l’école.

Mieux se connaître pour mieux se comprendre, telle pourrait être la devise d’une action qui ne peut que favoriser les échanges entre les jeunes générations.

16.01.2011

L’école transformée !

Rentree_1.jpg

L’excitation était forte en ce lundi de rentrée devant le portail du groupe scolaire. Parents et enfants étaient en effet très curieux de découvrir le nouvel environnement, résultat de près de six mois de travaux.

Rentree_2.jpgCertes, la coursive desservant les classes de l’étage s’était dévoilée aux regards de tous pendant les travaux, mais l’intérieur des nouveaux locaux gardait sa part de mystère. Les premiers à les découvrir furent les jeunes inscrits à la garderie ; oublié le local préfabriqué installé dans la cour depuis trois années et donc remplacé, au rez de chaussée, par une toute nouvelle salle, en l’occurrence l’ancienne classe des « grands » du CM. A ce même niveau, la cantine, une salle de classe aux couleurs marines, accueillant les élèves de Madame Roger (CP-CE1), le bureau de direction et la salle des maîtres, nouvellement créés, complètent ces aménagements.

L’escalier et la coursive en acier et bois permettent d’accéder à l’étage où se succèdent locaux techniques, toilettes et les trois salles de classe flambant neuves de Mmes Ulldemolins, Gironne et Paublan. Vastes, lumineux et fonctionnels, ces espaces offrent aux élèves et aux enseignantes un outil de travail des plus agréables.

Enfin, la cour, sans ses modules provisoires, a retrouvé sa taille d’origine et les jeunes footballeurs ont très vite réinvesti cet espace à nouveau disponible. Bonne rentrée à tous !

Photo 1 : la salle de classe de Mme Paublan

Photo 2 : les enfants ont retrouvé une cour immense

31.12.2010

La cour de l’école libérée

Cour_ecole.JPG

Après plusieurs mois de bons et loyaux services, les modules préfabriqués installés dans la cour de l’école ont été enlevés par l’entreprise Cougnaud. Ainsi, les trois salles de classe, en place depuis la rentrée, et le local qui abritait la garderie depuis plusieurs années libèrent à nouveau un espace que les écoliers vont très vite se réapproprier dès la rentrée du lundi 3 janvier 2011.

Le planning initial des travaux de réaménagement ayant été respecté à la lettre, les nouveaux locaux (trois salles de classe au premier étage, le service périscolaire de cantine et garderie, une salle de classe et l’espace réservé aux enseignants et à la direction au rez de chaussé) seront bien opérationnels à la date prévue, grâce notamment à l’investissement des entreprises concernés et à celui du personnel municipal qui, pendant ces fêtes de fin d’année, ne ménage pas ses efforts pour équiper et meubler ces nouvelles salles.

Et pendant que chacun peaufine les derniers détails d’un chantier qui aura duré près de six mois, les enfants profitent d’un repos bien mérité.

04.12.2010

Le marché d’hiver a séduit !

Marché_hiver_CR.jpg

Quel succès ! Une nouvelle fois, le marché d'hiver, organisé par l'école et les parents d'élèves, a attiré la grande foule. Ils sont venus très nombreux en effet à la salle polyvalente pour flâner autour des nombreux stands et profiter des animations qui se sont succédées tout au long de la journée.

Après le mot de bienvenue de François Richard et Gilles Casty, adjoints, après l'apéritif offert par la municipalité, les visiteurs ont fait leurs emplettes et rempli leurs cabas de produits artisanaux, livres et autres gourmandises. La scène a alors accueilli les enfants de l'école dont les productions artistiques ont enchanté un auditoire entièrement voué à leur cause. Parents, amis et simples visiteurs ont apprécié fort justement l'implication des écoliers dans un spectacle de haute tenue et les a gratifié d'applaudissements aussi nourris que mérités.

Les choristes de Boutenac, rejoints ensuite par ceux de « L'Air de Rien », chers à leur mentor Hubert Lachambre, ont poursuivi par un répertoire varié et entraînant. Et alors que les enfants profitaient une dernière fois des jeux mis à leur disposition par l'association Ludule, les organisateurs dressaient un premier bilan positif d'une manifestation qui, décidément, a su très rapidement se rendre incontournable dans la vie du village, grâce à des organisateurs très impliqués.

29.11.2010

Des écrivains en herbe à la bibliothèque

Ecole_bibli.jpg

Invités par Annie Tisseyre, cheville ouvrière passionnée de la bibliothèque du village, les jeunes élèves des cours élémentaires participent actuellement à un atelier qui leur fait découvrir les différentes étapes de la création des livres.

Ainsi, ils ont dernièrement travaillé sur les illustrations de textes lus par Annie, laissant leur imagination interpréter les mots et traduire ceux-ci sur la feuille vierge par des collages ou des dessins très personnels. Avec une application soutenue, les écoliers ont traduit à leur manière ce que représentaient pour eux la mélodie des phrases et le sens de l'histoire qu'ils venaient de découvrir. Ils ont là mis en évidence l'importance du lien entre les mots et les illustrations, s'étonnant des interprétations toutes personnelles que chacun pouvait avoir d'un même texte.

Lors d'une prochaine visite, ils pourront, à l'inverse, rédiger des textes à partir d'illustrations d'ouvrages, tentant alors de traduire en phrases les évocations produites par les images. Plus tard, ils rencontreront un relieur qui leur présentera les différentes facettes de son travail. Autant de séances destinées à « démystifier » le livre, menacé aujourd'hui par les nouvelles techniques de l'information et de la communication, mais qui doit rester encore un des éléments clés de l'épanouissement des jeunes néo-lecteurs.

Photo : beaucoup d'application et d'imagination chez les écoliers

27.11.2010

L’AMSAF et l’école partenaires

AMSAF.JPG

L'association catalane Amitié Solidarité Afrique, dont Claude Rétif, adjoint au maire, est un des membres actifs, a rencontré dernièrement les enseignantes du groupe scolaire. Au programme de cette réunion, la mise en place d'actions en direction des écoliers visant à les éclairer sur les conditions et habitudes de vie des enfants d'Elibou, un village de Côte d'Ivoire.

Pour l'occasion, le président Jacques Raison s'est déplacé et a pu programmer avec les professeurs des écoles une intervention qui, dans un premier temps, informera les jeunes ornaisonnais sur le quotidien de leurs nouveaux correspondants ivoiriens. Car au-delà de cette séance d'information qui s'adressera aux classes de CP, CE et CM, les enseignantes ont souhaité mettre en place une correspondance inter école qui devrait s'avérer riche en échanges divers.

Voilà qui viendra compléter le partenariat initié par la municipalité qui fera don en 2011 à l'école d'Elibou, via l'AMSAF, d'une partie du mobilier scolaire des classes actuelles d'Ornaisons, les futurs nouveaux locaux devant être équipés de matériel neuf pour leur inauguration.

Photo : la réunion a permis de préparer les futurs échanges