23.10.2015

Domaine de La Cendrillon : entre tradition et modernité

 

cendrillonvendange35.jpg

Propriété de la famille Joyeux depuis 150 ans, le Domaine de La Cendrillon est dirigé depuis 1993 par Robert et Geneviève qui constituent la septième génération de la lignée. C'est au cours des années 2000 qu'une rénovation de grande ampleur du domaine a été lancée afin d'atteindre un objectif clairement identifié : produire des grands vins de qualité et viser l'excellence. Pour ce faire, Robert Joyeux s'est entouré de grands professionnels tels que Julien Maurs, ingénieur agronome qui occupe les fonctions de responsable technique, Claude Gros, œnologue réputé qui travaille aussi en Bourgogne et Bordelais, David Montenot, responsable marketing et communication, ainsi que des sept employés permanents et des dix vendangeurs saisonniers qui s'impliquent déjà avec passion dans la production du domaine. Toute l'équipe s'investit pour participer à de grands salons internationaux et le Domaine de La Cendrillon est connu dans de nombreux pays tels que la Suisse, la Belgique et les États-Unis. Pour développer la qualité des vins, des travaux ont été entrepris ces dernières années. Ainsi, à côté de l'ancien chai où se trouvent les cuves historiques et où ont été rajoutées des petites cuves en inox et des cuves tronconiques en bois pour les meilleures cuvées, a été construit un bâtiment de 600 mètres carrés dont une moitié accueille les nouvelles cuves Lejeune et une autre moitié est consacrée au stockage. 200 bouteilles de chaque cuvée sont conservées pour étudier le vieillissement dans ce bâtiment à la température constante de 18°. 90 % de la récolte est effectuée à la main puis égrappée, éraflé et passée sur une table de tri. De même, la certification agriculture biologique a été obtenue par La Cendrillon en 2013. C'est de la diversité des terroirs et des cépages que provient la qualité des vins du domaine. Ainsi les Syrah , Mourvèdre, Grenache, Carignan, Cinsault, Merlot, Marselan ou encore Petit Manseng, Albarinho et Verdejo sont-ils cultivés sur les 50 hectares du domaine, dont 40 en production, selon de petits rendements d'environ 38 hectolitres l'hectare. La Cendrillon propose quatre gammes de vins rouges, dont deux grandes cuvées, un en IGP et trois en AOP ainsi qu'un rosé et un blanc. Robert Joyeux est très fier de souligner que le Guide Parker a attribué 93 pts sur 100 à la cuvée « Inédite » 2010. « Notre région a longtemps souffert d'un déficit d'image et il est très difficile de bousculer les idées reçues, regrette Robert Joyeux, mais on trouve maintenant des vins de très grande qualité sur nos terroirs. » L'année 2015 de La Cendrillon s'annonce d'ailleurs excellente tant en qualité qu'en volume et les crus 2015 devraient tenir toutes leurs promesses. Ainsi, le domaine de La Cendrillon teste, progresse et cherche à répondre au mieux à la volonté des clients. Les propriétaires actuels ne manquent ni de projets ni d'ambition pour leur domaine qu'ils espèrent transmettre à leurs enfants avec la même exigence de qualité qui les guide actuellement. « La Cendrillon » était le nom d'une auberge située au bord de la voie romaine « Aquitania » qui traverse encore nos vignes, c'est aujourd'hui le nom d'un domaine viticole qui fait la réputation et la fierté d'Ornaisons.

Les commentaires sont fermés.