10.10.2015

Pour Jean-Pierre, l'amour sera-t-il dans le pré ?

 

IMG_3704.JPG

C'est une aventure humaine peu commune que vient de vivre notre concitoyen Jean-Pierre Ducatillon. En effet, il vient de passer un week-end à Paris pour participer au speed-dating de la célèbre émission « L'amour est dans le pré ». Jeanne, une agricultrice originaire du sud-ouest avait déjà participé à l'émission il y a deux ans mais n'avait pas trouvé son bonheur. Une nouvelle émission propose une « deuxième chance » à certains agriculteurs et Jean-Pierre, qui avait remarqué Jeanne lors de son premier passage mais avait été dans l'incapacité de la contacter, a pu lui écrire dès la retransmission de son nouveau portrait. Quinze jours après l'envoi du courrier de présentation à l'agricultrice, Jean-Pierre recevait un coup de téléphone de la production de l'émission pour lui indiquer que sa lettre avait retenu l'attention de Jeanne qui l'invitait à Paris pour le rencontrer à l'occasion du fameux speed-dating. Ainsi, après un voyage en train, Jean-Pierre a passé la soirée du samedi en compagnie des autres prétendants qui devaient, le lendemain, participer à l'enregistrement de l'émission consacrée aux rencontres avec les agriculteurs. Le repas allait être très convivial, joyeux et animé malgré le stress causé par l'événement qui devait avoir lieu le lendemain. C'est donc assez tôt que, le dimanche matin, Jean-Pierre était pris en main par l'équipe de production. Après une entrevue d'une vingtaine de minutes avec un psychologue destinée à protéger les agriculteurs et les prétendants eux-mêmes, un repas au restaurant était suivi par le speed-dating tant attendu. A cette occasion, Jean-Pierre rencontrait enfin la personne dont le portrait l'avait touché deux ans auparavant. Durant la dizaine de minutes que dura l'entretien, la conversation fut très agréable et Jeanne ne manqua pas de remarquer malicieusement le grand écart de taille entre elle et son prétendant. «  Il faudra que je mette des échasses ! » s'amusa-t-elle devant le mètre quatre-vingt treize de Jean-Pierre. Désireux de mettre en valeur son village, notre prétendant avait eu la délicatesse de porter à son agricultrice qui en fut très touchée de la Cartagène de la distillerie ainsi qu'une bouteille de Croix du Sud offertes par les producteurs d'Ornaisons. « Jeanne est très sympathique et m'a mis à l'aise tout de suite », souligne Jean-Pierre, « Lors de notre entretien, elle avait ma lettre sous les yeux », ajoute-t-il avec émotion. Avant le retour en train du dimanche soir, la journée se terminait par un entretien individuel face à la caméra pour tirer les conclusions du speed-dating en attendant le verdict de l'agricultrice. Aujourd'hui, même s'il a été impressionné par les projecteurs et les caméras, Jean-Pierre dresse un bilan très positif de cette expérience qu'il mènerait à nouveau sans hésitation si l'occasion se présentait. Mais peut-être Jeanne, l'agricultrice, désirera-t-elle en savoir davantage sur notre sympathique concitoyen en l'invitant chez elle pour la suite de l'émission... C'est ce que nous saurons si nous suivons « L'Amour est dans le pré, deuxième chance » dont la diffusion devrait avoir lieu au mois de décembre.

 

17:43 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.