04.10.2015

Les Celliers d'Orfée accueillent les élus

 

IMG_3628.JPG

M. Sidobre, Président de la cave des Celliers d'Orfée et M. Groppi, son directeur, en présence de quelques viticulteurs adhérents, ont dernièrement accueilli les élus du territoire afin de leur faire visiter leurs installations et d'évoquer les perspectives ouvertes par les vendanges 2015. Stéphane Groppi, directeur de la cave, souligne que, même si la quantité devrait baisser d'environ 10 % en raison des gelées de Pâques et des grosses chaleurs de juillet, la qualité devrait être exceptionnelle cette année. « Un temps idéal ces dernières semaines, une belle maturité, beaucoup de couleur, nous avons toutes les raisons d'être optimistes pour le cru 2015. », affirme Stéphane. Ravi d'accueillir les élus du territoire dans son village, Gilles Casty insiste sur « l'importance de cette visite annuelle qui confirme les liens étroits entre les producteurs locaux et la municipalité. » Avant de déguster quelques uns des produits des Celliers d'Orfée, Jules Escaré affirme « la nécessité pour les élus d'encourager l'installation de jeunes vignerons » et Valérie Dumontet, quant à elle, souligne que « le vin est un élément essentiel de notre patrimoine local, il est symbole de partage, de convivialité et de qualité, autant de valeurs qui définissent parfaitement notre territoire. » De son côté, Roland Courteau rappelle qu'il se bat depuis de nombreuses années aux côtés des vignerons pour défendre le vin, souvent attaqué par le lobby anti-alcool. Ainsi, à son initiative, un amendement légal stipule que la France reconnaît le vin et les terroirs viticoles comme un patrimoine culturel, gastronomique et paysager protégé en distinguant clairement le vin des autres boissons alcoolisées. De même, un autre amendement déposé par Roland Courteau sera étudié en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale et a toutes les chances d'être voté. Celui-ci assouplira la loi Evin afin de ne plus associer l'information sur le vin ou les terroirs viticoles à de la publicité. « Devant les dérives jurisprudentielles, il était temps de permettre à ceux qui le souhaitent, médias comme professionnels viticoles, de communiquer sur le vin, la vigne et les terroirs sans risquer de tomber sous le coup de la loi. », précise le Sénateur de l'Aude. Rassuré par cet engagement, Monsieur Sidobre pouvait alors inviter tout le monde à déguster quelques uns des produits des Celliers d'Orfée.

Ont ainsi participé à cette rencontre Monsieur Roland Courteau, Sénateur de l'Aude, Madame Valérie Dumontet, Vice-Présidente du Conseil Départemental de l'Aude et Conseillère Départementale du canton de Lézignan-Corbières, Madame Isabelle Géa, Conseillère Départementale du canton de Fabrezan, Monsieur Jules Escaré, Conseiller Départemental du canton de Lézignan-Corbières, Gilles Casty, Maire d'Ornaisons, Gérard Barthez, Maire de Ferrals les Corbières, Gilles Messeguer, Maire de Luc sur Orbieu, Alain Mailhac, Maire de Boutenac, Christian Miquel, Adjoint au Maire de Cruscades, Corinne Bertrand, Gilda Payan, Patricia Yvinec, Vincent Degliame, Sébastien Gasparini, Daniel Massouty, François Richard, Bastien Sévenier et Xavier Soler, conseillers municipaux d'Ornaisons.

IMG_3627.JPG

Les commentaires sont fermés.