24.05.2015

Risques, travaux et gestion des déchets intéressent les riverains

 

IMG_20150512_183559.jpg

La réunion de quartier ouverte aux habitants du centre du village a rassemblé une quarantaine d'Ornaisonnais qui ont questionné l'équipe municipale sur différents thèmes.

La question des inondations et des risques qui les accompagnent a bien évidemment été soulevée, notamment à travers le prisme de la protection des jardins et des animaux. Gilles Casty s'est félicité de la grande solidarité du village lors de ces événements et signale qu'une réunion est prévue pour rappeler les obligations de chacun concernant les inondations, les feux de forêt et les transports dangereux. La thématique des déchets et des poubelles a été soulevée et l'équipe municipale a précisé qu'un plan de communication pour améliorer le civisme lié à l'environnement est prévu. De même, le projet de mutualisation de la déchetterie avec Cruscades est en cours de finalisation. Quelques concitoyens regrettent la mauvaise qualité des communications des téléphones portables dans de nombreuses zones du village. Gilles Casty rappelle qu'un ancien projet d'antenne avait été refusé par des pétitions craignant la nocivité des ondes. Une participante précise que, dans ce domaine, la technologie a évolué favorablement. Des questions abordent aussi les thèmes de l'éclairage public dont la modernisation se poursuit ainsi que celui des travaux sur les réseaux dont la réfection complète doit être envisagée sur le long terme. Toutefois, une bonne partie des remplacements des installations anciennes a déjà été effectuée dans l'optique de la future station d'épuration dont la notification de subvention vient de parvenir à la Mairie. Ainsi, les travaux seront commencés d'ici deux ans et terminés avant quatre. Certains concitoyens s'interrogent sur le but de l'acquisition par la Mairie de la Cour de Fabre. L'équipe municipale rappelle les projets dans le domaine médical avec l'installation d'un kiné et l'espoir partagé par tous d'accueillir un dentiste dans les meilleures conditions possibles. Par ailleurs, la CCI a été sollicitée pour étudier différentes possibilités de mise en valeur du lieu autour, par exemple, du potentiel touristique viticole du village. Pour finir, à la question d'un Ornaisonnais regrettant que de nombreux camions traversent le village, Gilles Casty indique que la réflexion sur le futur PLU prend en compte cette problématique.

 

Les commentaires sont fermés.