30.03.2015

Thématiques environnementales et aménagements évoqués en conseil municipal

 

IMG_1384.JPG

Les points suivants ont été abordés lors du dernier conseil municipal.

Le maître d’œuvre choisi pour la réhabilitation complémentaire du réseau d'assainissement collectif est la société « Azur Environnement » qui possède déjà une bonne connaissance du dossier. Dans le cadre de la réhabilitation de la maison Turrel, le cabinet du docteur sera installé dans la partie centrale de la maison du régisseur de la cour de Fabre dont l'architecte mandaté a confirmé la salubrité. A la demande d'Habitat Audois, les dénominations « Maison Turrel » et « Maison Fabre » sont confirmées. La réhabilitation d'un mur mitoyen et de la voirie sera effectuée en échange de la donation par M. Joyeux d'un jardin qui s'intègrera dans le projet global d'aménagement de la zone du lavoir. Si les travaux sont faits en temps voulu, la déchetterie commune aux villages d'Ornaisons et de Cruscades sera opérationnelle au 1er juillet 2015, proposera une demi-journée d'ouverture supplémentaire et sera gérée par un agent municipal de Cruscades avec la participation financière de la commune d'Ornaisons. Les citoyens des deux communes seront incités à évacuer leurs gravats sur le nouveau site de Lézignan et l'ONF a proposé aide et conseil pour la remise en état de la zone du Pech occupée par l'actuelle déchetterie d'Ornaisons. L’impasse du Pech Ouest, regoudronnée, est réintégrée au domaine communal. François Richard donne lecture du compte-rendu de la commission « Vie associative, culture et loisirs » qui prépare le programme des festivités estivales du village.

Au chapitre des questions diverses, la mise aux nouvelles normes de la crèche impose l'installation d'une cuisine, ce qui implique des travaux d'agrandissement d'une durée de trois mois pour lesquels un architecte a été contacté. Un projet d'éolienne est à l'étude sur une zone en direction de Villedaigne et Cruscades à l'occasion duquel des mesures d'accompagnement seront prises. Le problème des 20 tonnes annuelles de boue à évacuer et traiter depuis la station d'épuration ne se posera plus après l'implantation de la nouvelle station grâce à une technique de traitement différente. Fanny Tisseyre, Claire Chaouat et Patricia Yvinec, conseillères municipales, ont travaillé sur des questions environnementales en liaison avec un représentant du COVALDEM11 ( Collecte et Valorisation des Déchets Ménagers de l'Aude ) qui propose une convention de mise à disposition de composteurs de jardin en bois. A la suite des intempéries de la fin de l'année 2014, le dossier d'indemnisation a été reçu complet mais les subventions ne sont pas encore disponibles. Après la réfection du toit et du plafond de l'église, c'est la zone du lavoir qui sera la priorité ainsi que le chemin du Pech avant les peintures de l'école et de la salle polyvalente . Le conseil municipal se conclut sur la lecture du courrier d'une concitoyenne.

Les commentaires sont fermés.