10.02.2015

État de catastrophe naturelle et sécurité routière au cœur du conseil municipal

IMG_1131.JPG

Pour ce premier conseil municipal de 2015 c'est le dossier de catastrophe naturelle qui a occupé une bonne partie des discussions. Une demande de subvention a donc été votée afin de couvrir la majeure partie des travaux de réfection nécessaires sur les bâtiments communaux et le remplacement du matériel touché suite aux intempéries de la fin novembre 2014.

En raison de nouvelles charges assumées par les services du secrétariat de Mairie, les horaires d'accueil du public de celle-ci seront modifiés pour une période d'essai de 3 ou 6 mois. La Mairie sera donc ouverte au public de 8h30 à 12h, de 13h30 à 14h30 et de 16h30 à 18h, sauf le vendredi, fermeture à 17h.

Gilles Casty étant très attaché aux réunions de quartier mises en place sous le mandat précédent, celles-ci seront reconduites et organisées au printemps à la salle polyvalente.

Au chapitre des questions diverses, le conseil municipal prend acte de la signature officielle de l'acquisition de la Cour de Fabre. Le parking y est opérationnel dès à présent et les élus visiteront à nouveau le lieu début février.

M. Subias, receveur de Lézignan a rendu visite à la Mairie et a félicité l'équipe municipale pour la rigueur de sa gestion des finances locales en soulignant, toutefois, sa grande générosité pour le secteur associatif.

Raz Énergie ayant obtenu le permis d'exploitation, trois éoliennes seront implantées sur notre commune qui obtiendra ainsi 25 à 30 000 € par an de revenus liés à ces équipements.

François Richard propose un compte-rendu de la réunion concernant le projet « Ornaisons en Eau de l'affiche » porté par Corinne Izquierdo.

L'emploi estival de jeunes saisonniers ornaisonnais entre 16 et 18 ans pour une durée de 15 jours est acté. Les candidatures sont à déposer en mairie avant le 30 avril.

Des travaux de sécurité routière sur l'avenue des Auberges sont prévus : réfection des coussins, installation d'un radar pédagogique, marquage latéral pour faire baisser la vitesse.

La dernière tranche des travaux d'assainissement prévue pour le second semestre 2015 est à l'étude en raison de difficultés particulières. Les coûts en seront surveillés de près.

Commentaires

Dommage que les coussins sur l'avenue des Auberges n'ont pas été remis côte à côte, mais décalés. Ca donne la chance aux chauffeurs de faire du slalom à 90 km/h.

Écrit par : Maertens | 22.03.2015

Les commentaires sont fermés.