16.01.2015

Les « Voyages Rubio », pionniers de la sécurité à bord des cars de tourisme.

 

IMG_1069.JPG

L'entreprise ornaisonnaise « Voyages Rubio » sera la première, et pour le moment la seule, en France à équiper ses cars de voyage de défibrillateurs.

En présence de Denis Médale, directeur du site REVA de Narbonne qui commercialise les cars Mercédes et Setra, et trois de ses collaborateurs, Pierre, Sébastien et Damien Rubio ont présenté le tout nouveau dispositif mis en place dans les cars de voyage du groupe. En effet, et c'est une grande première en France, les cars Rubio seront équipés de défibrillateurs amovibles, autonomes et automatiques capables de reconnaître le type de malaise à traiter pour une intervention immédiate. Cette initiative fait suite à l'installation par le constructeur Mercédes de défibrillateurs dans ses cars de tourisme. La marque répertoriera tous les véhicules équipés et donc homologués, chacun d'eux portant un pictogramme reconnaissable indiquant la présence à bord de cet équipement de sécurité. Par ailleurs, les chauffeurs chargés de conduire les cars équipés recevront une formation à l'utilisation de cet instrument dès que possible. Ce sont donc, pour l'instant, les deux véhicules les plus récents de la flotte Rubio qui seront munis de ces défibrillateurs qui doivent, comme le dit Sébastien, « allier le confort habituel de nos cars à une encore plus grande sécurité. » Dès leur prochain voyage, les clients des « Voyages Rubio » pourront ainsi bénéficier à la fois de l'expérience d'un voyagiste reconnu et d'un équipement de sécurité garant de la sérénité de leurs découvertes touristiques. Quand on sait qu'en cas de problème cardiaque, les premières minutes sont capitales, on mesure tout l'intérêt de cette initiative innovante.

A Ornaisons aussi, nous sommes tous Charlie

 

 

IMG_1061.JPG

La grande émotion que connaît la France depuis les terribles événements survenus à la rédaction du journal Charlie hebdo ne faiblit pas. Ainsi, à l'initiative de citoyens ornaisonnais, un rassemblement solennel a eu lieu sur la place de la Mairie du village pour que chacun puisse manifester son soutien et faire part de son émoi après ce drame qui a si durement touché les valeurs de la République. Environ 300 personnes, venues d'Ornaisons mais aussi de nombreux villages alentour se sont retrouvées pour témoigner de leur solidarité et de leur tristesse. Douze bougies ont été allumées en mémoire des douze victimes de cet odieux attentat. Dans un silence solennel des textes ont été lus ainsi que le très émouvant poème « Dit de la force et de l'amour »de Paul Eluard qui s'ouvre sur ces vers :

« Entre tous mes tourments entre la mort et moi
Entre mon désespoir et la raison de vivre
Il y a l'injustice et ce malheur des hommes
Que je ne peux admettre il y a ma colère » 

09.01.2015

Les premiers vœux de Gilles Casty

 

IMG_1038.JPG

Les traditionnels vœux de l'équipe municipale aux Ornaisonnais ont pris cette année une dimension toute particulière puisqu'il s'agissait des premiers de Gilles Casty, élu Maire du village en mars 2014. De très nombreux concitoyens se sont réunis à la salle polyvalente pour partager ce moment de convivialité et se souhaiter le meilleur à l'orée de la nouvelle année.

Entouré de ses conseillers municipaux, Gilles Casty débute son discours par un hommage émouvant à Joseph Améla, ancien élu du village et disparu très récemment. Après un sympathique clin d’œil à Jackie Casty, son prédécesseur, le Maire d'Ornaisons propose un premier bilan de l'action de l'équipe municipale et de l'année 2014. Les graves inondations de la fin du mois de novembre ont constitué, évidemment, un moment marquant de l'année écoulée mais bien d'autres événements et projets bien plus enthousiasmants ont jalonnée cette période : actions auprès de l'enfance et de la jeunesse, mise en place des nouveaux rythmes scolaires, travaux de voirie, de sécurité routière, acquisition de la cour de Fabre. Au chapitre des réalisations futures, Gilles Casty évoque des travaux sur le réseau d'assainissement, sur le site du lavoir, les réhabilitations des maisons Fabre et Turrel ou la poursuite du remplacement de l'éclairage public. Dans le domaine culturel, de nombreux projets sont lancés comme une animation autour du thème de l'eau ou un festival de musique. Le Maire insiste aussi sur les investissements de la CCRLCM qui vont se concrétiser à travers, notamment, la création du pôle éducatif de Lézignan ou, à plus long terme, le développement, grâce au Conseil Général, d'une connexion très haut débit via la fibre optique. Pour conclure son discours, Gilles Casty cite Le Petit Prince : « Dans ce récit, il est écrit « On ne voit bien qu'avec le cœur ». Je vous souhaite de regarder avec votre cœur. Très bonne année 2015 et Vive Ornaisons »

A son tour, Jules Escaré, Vice-Président du Conseil Général, adresse ses vœux aux Ornaisonnais en insistant sur l'étroite coopération établie entre le Département, le territoire lézignanais et la Municipalité.

Après les discours officiels venait le temps de la convivialité célébrée autour d'un excellent buffet proposé par Alain Arqué et agrémenté des vins des producteurs locaux.

Nous nous permettons d'adresser, à notre tour, pour cette année 2015 nos meilleurs vœux de bonheur et de santé à tous nos concitoyens ornaisonnais et lecteurs de l'Indépendant.

IMG_1043.JPG

16:46 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

05.01.2015

Jojo Améla nous a quittés

 

Jojo.jpg

C'est avec une grande tristesse que le village d'Ornaisons a appris la disparition de Joseph Améla. Grandement impliqué dans la vie de ce village qu'il aimait tant, il avait été élu à la Mairie pour la première fois dès 1971. En 1976, il devient premier adjoint de Jackie Casty et occupera cette fonction jusqu'en 2001, date à laquelle il décide de se retirer de la vie politique.Les Ornaisonnais se souviendront d'un élu dynamique toujours soucieux de l'intérêt collectif. Ses amis garderont en mémoire sa joie de vivre et sa gentillesse. Ses camarades n'oublieront pas le militant généreux et humaniste qui n'aura jamais renié son engagement auprès du Parti Communiste pour faire entendre la voix du monde ouvrier et défendre le milieu viticole. Fidèle de la fête de Coursan et lecteur assidu de L'Humanité, « Jojo » aura toute sa vie porté haut ces valeurs de générosité et de solidarité si étroitement attachées à son engagement politique. La foule dense qui se pressait au cimetière d'Ornaisons pour lui rendre un dernier hommage à l'occasion de ses obsèques témoigne de l'empreinte qu'il aura laissée auprès de ceux qui l'ont connu. Nous adressons à Elisabeth et Thierry, ses enfants, à leurs conjoints Hervé et Michelle, à Léandre, son petit-fils, à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

Demandes de subventions et renouvellement de contrats en Conseil Municipal.

 

IMG_0958.JPG

Après avoir accueilli officiellement le nouveau conseiller municipal Vincent Degliame, Gilles Casty donne lecture du PV du conseil municipal précédent avant d'aborder les questions à l'ordre du jour.

Les contrats avec la SOMES concernant l'entretien du château d'eau, l'évacuation des graisses et des sables de la station d'épuration ainsi que les interventions ponctuelles sur le réseau d'eau de la commune sont renouvelés moyennant une baisse de 5 % consentie par l'entreprise sur deux des trois prestations.

La Municipalité demande une subvention auprès de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux pour l'aménagement de la voirie, du parking et la remise aux normes de sécurité de la zone du lavoir suite, notamment, aux dernières inondations.

Le rapport d'évaluation des charges transférées est approuvé à l'unanimité.

 

La traditionnelle indemnité versée au receveur pour l'exercice 2014 d'un montant de 486,21 € est votée par 11 voix contre 3 et une abstention.

Les mesures conservatoires attribuées au Maire jusqu'à l'adoption du budget 2015 sont actées.

Un poste de rédacteur est créé pour permettre à un agent municipal ayant réussi le concours d'accéder à ce statut. Gilles Casty espère ainsi susciter des volontés de formation au sein des agents municipaux.

Une subvention est demandée à l'agence de l'eau pour la future station d'épuration.

La Commune se rapproche de la MJC de Lézignan pour proposer à 7 jeunes de 12 à 17 ans un séjour au ski et participera à hauteur de 50 € par famille.

Le contrat concernant l'éclairage public est renouvelé et confié pour un an à l'entreprise carcassonnaise Debelec.

Au chapitre des questions diverses ont été évoqués les thèmes suivants : durant la période de son congé de maternité, Laëtita Bourianes sera remplacée à l'école par Semra Denizhan ; la signature pour l'acquisition de la Cour de Fabre ; la mobilisation autour de la défense de La Poste du village ; la déclaration de l'état de catastrophe naturelle suite aux dernières inondations et le futur passage des experts ; la réalisation d'aménagements de sécurité : rétrécissement au niveau de la cave, coussin lyonnais aux auberges et proposition par le technicien du Conseil Général de l'installation d'un radar pédagogique à l'entrée du village. Gilles Casty conclut le Conseil Municipal par la lecture de deux courriers évoquant les événements climatiques du mois dernier et un rendant compte de l'AG de l'amicale bouliste.