05.01.2015

Demandes de subventions et renouvellement de contrats en Conseil Municipal.

 

IMG_0958.JPG

Après avoir accueilli officiellement le nouveau conseiller municipal Vincent Degliame, Gilles Casty donne lecture du PV du conseil municipal précédent avant d'aborder les questions à l'ordre du jour.

Les contrats avec la SOMES concernant l'entretien du château d'eau, l'évacuation des graisses et des sables de la station d'épuration ainsi que les interventions ponctuelles sur le réseau d'eau de la commune sont renouvelés moyennant une baisse de 5 % consentie par l'entreprise sur deux des trois prestations.

La Municipalité demande une subvention auprès de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux pour l'aménagement de la voirie, du parking et la remise aux normes de sécurité de la zone du lavoir suite, notamment, aux dernières inondations.

Le rapport d'évaluation des charges transférées est approuvé à l'unanimité.

 

La traditionnelle indemnité versée au receveur pour l'exercice 2014 d'un montant de 486,21 € est votée par 11 voix contre 3 et une abstention.

Les mesures conservatoires attribuées au Maire jusqu'à l'adoption du budget 2015 sont actées.

Un poste de rédacteur est créé pour permettre à un agent municipal ayant réussi le concours d'accéder à ce statut. Gilles Casty espère ainsi susciter des volontés de formation au sein des agents municipaux.

Une subvention est demandée à l'agence de l'eau pour la future station d'épuration.

La Commune se rapproche de la MJC de Lézignan pour proposer à 7 jeunes de 12 à 17 ans un séjour au ski et participera à hauteur de 50 € par famille.

Le contrat concernant l'éclairage public est renouvelé et confié pour un an à l'entreprise carcassonnaise Debelec.

Au chapitre des questions diverses ont été évoqués les thèmes suivants : durant la période de son congé de maternité, Laëtita Bourianes sera remplacée à l'école par Semra Denizhan ; la signature pour l'acquisition de la Cour de Fabre ; la mobilisation autour de la défense de La Poste du village ; la déclaration de l'état de catastrophe naturelle suite aux dernières inondations et le futur passage des experts ; la réalisation d'aménagements de sécurité : rétrécissement au niveau de la cave, coussin lyonnais aux auberges et proposition par le technicien du Conseil Général de l'installation d'un radar pédagogique à l'entrée du village. Gilles Casty conclut le Conseil Municipal par la lecture de deux courriers évoquant les événements climatiques du mois dernier et un rendant compte de l'AG de l'amicale bouliste.

Les commentaires sont fermés.