05.11.2014

Le maire de Montpellier rencontre les élus du Lézignanais

 

IMG_0476.JPG

C'est au Relais du Val d'Orbieu que la CCRLCM a invité Philippe Saurel, maire de Montpellier, pour lui présenter les caractéristiques et les particularités de notre territoire.

Joël Gonçalves a eu l'honneur d'accueillir au sein de son établissement monsieur Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Jules Escaré, Vice-Président du Conseil général et les élus de la CCRLCM. Alors que la toute nouvelle Montpellier Méditerranée Agglomération entrera officiellement en vigueur au 1er janvier 2015, la Communauté de Communes entend faire valoir ses multiples atouts au sein du vaste territoire régional.

En tant que maire d'Ornaisons, Gilles Casty ouvrait la réunion en insistant sur le partenariat et la synergie qui devaient être mis en place entre les différentes institutions locales afin de valoriser les richesses des territoires. A sa suite, Michel Maïque, Maire de Lézignan-Corbières, faisait la présentation de la CCRLCM dont il est Président. Riche de 52 communes et de ses 32000 habitants, celle-ci occupe une situation géographique stratégique au centre d'un triangle reliant trois métropoles européennes importantes : Montpellier, Toulouse et Barcelone. Forte de cette position, la CCRLCM connaît une grande progression démographique et de nombreux chantiers sont déjà lancés tels que les zones Caumont I et II, la médiathèque ou le tout nouveau pôle éducatif. Ces projets, financés pour une large part grâce à l'intercommunalité, créeront 400 emplois directs et génèreront de nombreuses retombées fiscales. De quoi faire grandir encore un territoire déjà dynamisé par la viticulture et le tourisme.

Philippe Saurel prenait alors la parole pour souligner sa grande émotion d'être accueilli dans l'Aude où il possède des attaches familiales fortes. Son discours évoquait ensuite les « cinq piliers régionaux » qui devront soutenir l'action publique régionale dans les années à venir : la santé, le numérique, la mobilité, le tourisme et l'agro-écologie-alimentaire. Philippe Saurel souhaite « mettre en cohérence les agglomérations et faire de la politique autrement en passant outre les clivages idéologiques afin de travailler avec les personnalités désignées par les urnes. » A l'issue de cette réunion tout le monde pouvait se retrouver autour d'un apéritif puis d'un repas convivial concocté par l'équipe du Relais du Val d'Orbieu.

Les commentaires sont fermés.