04.12.2013

L'Avenue du Pech Ouest au menu du Conseil Municipal

 

En ouverture du Conseil Municipal, Jackie Casty, Maire d'Ornaisons, donne lecture du PV du conseil précédent qui traitait de la réhabilitation du réseau d'assainissement et de l'école.

Le premier point à l'ordre du jour concerne la demande de subvention pour les travaux de la RD 224, connue sous le nom d'Avenue du Pech Ouest. Il est question d'élargir la chaussée, de permettre la circulation des personnes à mobilité réduite ainsi que de mettre en place des ouvrages qui collectent et évacuent les eaux pluviales.

D'autre part, une demande de délibération pour la nouvelle zone d'activités est adressée à la Direction Départementale des Territoires de la Mer. Cette demande porte sur une parcelle qui doit servir de lien entre l'actuelle zone d'activités et la future.

Le troisième point à l'ordre du jour porte sur la vente d'un ensemble immobilier au cœur du village à propos duquel le conseil municipal mène une réflexion approfondie.

Ensuite, la situation problématique de la rue du Pech Ouest est évoquée. En effet, en cas de fortes pluies, l'eau ravine le chemin et entraîne vers la route des cailloux et de la boue qui pourraient causer des difficultés de circulation, voire des accidents. Les riverains ont été sensibilisés à ce problème et des discussions sont engagées concernant leur participation aux travaux à engager sur ce chemin privé. La commune souhaiterait que l'ensemble des aménagements concernant la zone de la RD 224 et de la rue du Pech Ouest soient réalisés dans une même période.

Les questions diverses évoquent, dans un premier temps, le recrutement d'un agent de maîtrise et de sécurité voté en Conseil Municipal le premier mars 2012. Après avoir reçu une soixantaine de candidatures, huit ont été retenues et cinq postulants se sont présentés. Le choix s'est porté sur monsieur Pascal Moreau, 47 ans, agent de maîtrise, qui entrera dans ses fonctions le 2 janvier 2014 en tant que responsable des services techniques et de la sécurité du village.

La question suivante traite de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. S'appuyant sur les exemples positifs des communes voisines de Saint-André et Bizanet, Gilles Casty, adjoint au maire en charge des questions scolaires, travaille sur le dossier. Des réunions doivent avoir lieu avec la Caf, pour l'aspect financier, et avec l'institution auprès du DASEN. Ce dernier, qui insiste sur la différenciation à mettre en place entre les classes maternelles et élémentaires, assure qu'il accordera la souplesse nécessaire à la bonne marche de cette réforme. Gilles Casty précise que « dans ce dossier, ce sont les enfants qui doivent être au cœur du dispositif et pas les parents ni les enseignants. »

Pour finir, l'aménagement du cœur de village et, notamment, de la zone du lavoir, est évoqué. En fonction du devis présenté, le Conseil Général accordera sa subvention et le député de la circonscription a déjà attribué une enveloppe de 13000 euros pour le projet. Il s'agira d'aménager cette zone très agréable afin de faire cohabiter harmonieusement festivités estivales et stationnement des riverains et des touristes.

IMG_0224.JPG

Les commentaires sont fermés.