28.10.2013

Le ferronnier d'art Boris Klein forge en pays catalan

IMG_0086.JPG

Du 18 au 20 octobre, le ferronnier d'art ornaisonnais Boris Klein, de l'atelier « L'Art de Fer », participait aux 13èmes Rencontres Européennes de Ferronnerie d'Art d'Arles-sur-Tech, dans les Pyrénées-Orientales. A cette occasion, ce sont environ 150 forgerons ferronniers venus de toute l'Europe qui ont exposé leurs œuvres et ont proposé des démonstrations impressionnantes de ce savoir-faire ancestral.

IMG_0096.JPGL'Association des Ferronniers Forgerons Audois, dont Boris Klein est le Président, était grandement représentée lors de ces Rencontres Européennes. Son investissement dynamique et son professionnalisme ont contribué à la pleine réussite de cette manifestation.De nombreux ferronniers d'art audois, et notamment Boris Klein, ont participé, aux côtés de confrères venus d'autres horizons, à la création d'une œuvre d'art monumentale destinée à être installée dans la commune de Taurinya, dans les Pyrénées-Orientales, sur la fameuse route du fer du Canigou, rendant ainsi hommage aux Hommes qui, depuis plus de 2000 ans, extraient et travaillent le fer sur les flancs escarpés du majestueux sommet catalan.

 

Après avoir contribué à l'élaboration de cette œuvre magistrale imaginée par Joël Oulié, maître de forge installé dans le Tarn, Boris confiait « son grand plaisir de participer à ces rencontres qui sont, depuis des années, une histoire d'amitié et qui correspondent bien aux valeurs essentielles de notre artisanat d'art : l'échange et le partage des connaissances. »

 

Après Promaude à Lézignan et les journées des métiers d'art à Montolieu, Boris Klein continue, avec ces rencontres d'Arles-Sur-Tech, à faire vivre et promouvoir un artisanat d'art multiséculaire qui est pour lui plus qu'un métier, une véritable passion.

IMG_0089.JPG

 

Commentaires

Ces Rencontres Européennes de Ferronnerie d'Art d'Arles-sur-Tech sont vitales pour les forgerons car leur vocation est est d'éviter que ce métier, déjà trop méconnu et marginal, se perde définitivement dans l'oubli. Ces manifestations sont également un hommage aux ouvrages de ferronnier que l'on pourrait aisément élever au rang d’œuvres d'art.

Écrit par : Ferronnier (Gard) | 29.10.2013

Les commentaires sont fermés.