30.03.2013

La MJC ouvre son blog

Blog_MJC.jpg

Il faut vivre avec son temps, dit-on. La MJC l'a bien compris et accompagne avec dynamisme les changements d'habitudes et de comportements de ses nombreux membres. Aujourd'hui incontournable, Internet et ses multiples facettes font leur entrée dans l'association avec la création d'un blog dont Claire Chaouat, qui en est l'instigatrice, la créatrice et la modératrice nous fait le portrait.

Claire, pourquoi avoir créé ce blog ?

Simplement pour tenir informer les adhérents des informations culturelles et sportives que reçoit la MJC, et également pour qu'ils soient informés de ce qui se passe à la MJC d'Ornaisons.

Que peut-on y trouver ?

Il y aura les infos de chaque section de la MJC (en fonction de ce que les responsables des sections me communiquent !!!) ainsi que le calendrier des manifestations pour l'année en cours. Le blog sera alimenté des infos culturelles et sportives que la MJC reçoit par mail.

Qui en assure la mise à jour ?

Je suis l’administrateur du blog qui écrit le gros du contenu et trie les articles. Ensuite, lorsque les représentants des sections voudront communiquer, les articles seront signés de leur nom ou celui de la section, comme ils le souhaitent.

Une association comme la MJC peut-elle, aujourd'hui, fonctionner sans ce type de support ?

La MJC fonctionne sans blog depuis toujours. Cependant, je trouve qu'il y a un manque crucial de communication de la MJC vers l'extérieur, et il faut reconnaître que l'outil internet est simple, rapide et surtout gratuit. De plus, le blog permet à tout le monde de s'y connecter et de trouver les infos qu'il recherche avec un moyen très simple de communication, soit par mail, soit par commentaire, sans avoir à s'enregistrer ou d'avoir de compte de type Facebook. La MJC est déjà présente sur Facebook mais beaucoup de personnes sont réticentes à l'idée de s'inscrire sur les réseaux sociaux.

Les écoliers rencontrent un auteur-illustrateur

Bibli_ecole.jpg

Dans les locaux de la bibliothèque, Pascale Breysse, auteur-illustratrice, est venue au devant des enfants de l'école. Annie Tisseyre, à l'origine de cette initiative, nous propose un résumé rimé de cette rencontre haute en couleurs et en créations : « Grâce à l'art du collage, quelques papotages, taches coloriées, ciseaux aimantés, ou papier déchiré, un éléphant volant est venu s'incruster sur le tableau-papier de la Bibli-MJC devant les écoliers médusés et leurs maîtresses apprivoisées. Il fut bientôt suivi d'une ribambelle de cui-cui, d'ours, de renarde ou de souris de robots, de bureaux qui s'entre-traficotaient pour occuper l'espace en laissant de la place au crayon, pastel ou craie qui en de volutes envolées crayonnait le chemin par où passer pour aller de l'imaginaire au concret ».  

Dépôt de gerbe au monument aux morts

19_mars.jpg

C’est devant une assistance clairsemée que le maire a déposé une gerbe au pied du monument aux morts en hommage aux victimes de la guerre d’Algérie mais aussi des combats en Tunisie et au Maroc. Accompagné d’une délégation d’élus, de représentants de la Croix Rouge et de quelques participants, Jackie Casty a également lu le message de Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la défense, en charge des anciens combattants. Un message qui rendit hommage aux victimes civiles et militaires, qui rappela que d’autres drames sont survenus après la date du 19 mars 1962 et qui, dans sa conclusion, rappela la nécessité de nous réconcilier avec notre mémoire collective. Après avoir observé une minute de silence puis écouté l’hymne national sur la place Jean Moulin, l’assistance fut invitée à un vin d’honneur dans la salle du conseil municipal.

Photo : la délégation devant la mairie

07:58 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

La bonne santé des Chiffres et des Lettres

Chiffres_lettres.jpg

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 6 adhérents à la création il y a quelques mois, 16 aujourd’hui ! Les secrets de cet enthousiasme pour le jeune club présidée par Mme Lechesne ? La convivialité, bien sûr, mais aussi une implication sans faille de ses membres comme en témoigne leur présence à de nombreux tournois comme ceux de Toulouse, Tarbes, Avignon, Bon-Encontre et beaucoup d’autres ; autant de participations qui, très souvent, mettent en avant les talents du club ; ainsi, dernièrement, deux nouvelles coupes sont venues enrichir la vitrine de l’association.

Autre action initiée par le club, les interventions auprès des enfants de l’école, du centre de loisirs et de la garderie ; « dernièrement, un enfant n’a pas voulu quitter la garderie pour pouvoir jouer avec nous ! », témoignait la présidente. « Votre action est remarquable, ajoutait Gilles Casty, représentant la municipalité ; elle prend tout son sens dans le milieu scolaire et périscolaire et pourrait très bien, dans un avenir proche, s’intégrer dans le futur Contrat Educatif Territorial qui doit être élaboré dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires ; c’est aussi, pour le club, l’opportunité d’intéresser de futurs jeunes membres actifs ». Manuelle Mekhatria, la secrétaire, faisait ensuite le rapport financier et là aussi, le compte est bon, avec un solde annuel positif du à une gestion rigoureuse. Venait ensuite la présentation du tournoi du club, organisé le dimanche 7 avril à la salle polyvalente et pour lequel sont attendus près de 50 participants dont des ressortissants belges !

Cadeaux pour tous (les produits du terroir seront à l’honneur), tombola, repas préparé par le traiteur local David Ferras, tout est prêt pour faire de cette journée une belle rencontre entre amateurs de bons mots et d’opérations savantes. Avant de clôturer cette assemblée générale, le bureau présentait sa démission mais ne pouvait refuser de rempiler pour une année supplémentaire devant les demandes pressantes des autres membres ; Mme Lechesne reste donc la présidente de l’association, Mme Griboux en est la secrétaire, secondée par Mme Griffoul, alors que Mme Mekhatria continue à tenir les cordons de la bourse.

Photo : un club où il fait bon vivre

21.03.2013

Travaux d’éclairage public et de voirie

Tacou.jpg

Les riverains de l’impasse de Tacou et du chemin du même nom profitent désormais d’un revêtement de voies flambant neuf – réalisé par les services techniques de la CCRLCM - ainsi que d’un éclairage public renforcé avec l’installation, par l’entreprise lézignanaise Faur, de deux points lumineux qui améliorent le confort et la sécurité des usagers.

Mesanges.jpg A quelques centaines de mètres de là, c’est la rue des Mésanges qui bénéficie actuellement d’importants travaux de voirie qui font suite à la récente réfection des réseaux d’eau et d’assainissement. Le groupe Eiffage a dépêché sur le site des équipes françaises mais aussi espagnoles ainsi que des engins impressionnants comme la raboteuse qui, avant la pose du revêtement, procède à la mise à niveau de la voie.

 

 

 

 

Photo 1 : éclairage public impasse de Tacou

Photo 2 : la raboteuse en action

21:32 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20.03.2013

Des précipitations inquiétantes

Pluies_1.JPG

Que d’eau, que d’eau ! Une nouvelle fois, les fortes précipitations qui se sont abattues sur notre région ont généré l’inquiétude des habitants et plus particulièrement celle des riverains de l’Orbieu et de l’Aussou. Pluies_2.JPG Il faut dire que le fort vent marin soufflant sur le littoral pouvait faire craindre que le fleuve Aude et ses affluents ne puissent s’écouler normalement, augmentant ainsi les risques de crues. Si les services municipaux avaient très tôt barré l’accès au gué de l’Aussou, ils ont du également neutraliser l’avenue des auberges alors que le secteur du lavoir se retrouvait lui aussi très largement immergé. Pluies_3.JPG En mairie, les élus se confortaient au Plan Communal de Sauvegarde, document de référence dans ce genre de situation et en appliquaient les directives. Prudents, certains riverains, aidés par les agents municipaux, commençaient à sécuriser leurs biens menacés par les eaux. Le souvenir de quelques épisodes douloureux se rappelait aux ornaisonnais et alimentait les conversations. La décrue qui s’amorçait en toute fin de journée rassurait enfin la population. L’heure du nettoyage était arrivée …

14:58 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.03.2013

4 jours et demi de classe … en 2014 !

CM_26022013.jpg

Le sujet suscite bien des débats au sein des conseils municipaux mais aussi dans les écoles et parmi les associations de parents d’élèves ; appelés à se prononcer sur la date de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires initiée par le ministère de l’Education Nationale, les élus se sont prononcés pour un report de la mesure à la rentrée de septembre 2014. « Nous avons besoin de temps pour organiser, en concertation avec les enseignantes, les parents d’élèves mais aussi les associations qui pourraient être intéressées par ce projet, le temps périscolaire qui va être fortement impacté par ce changement. Nous ne refusons pas les nouveaux rythmes mais souhaitons les organiser au mieux avec les moyens qui sont les nôtres et qu’il conviendra certainement d’adapter », précise Gilles Casty, adjoint aux affaires scolaires.

Ainsi, le conseil municipal rejoint l’avis émis en conseil d’école le 4 février dernier par l’équipe pédagogique et les parents d’élèves.

Le maire revenait ensuite sur le permis de construire déposé par un viticulteur souhaitant créer un bâtiment dans une zone pouvant, à terme, être urbanisée. La volonté des élus de trouver un compromis reste intacte et des démarches sont entreprises en ce sens. Dans le cadre des nouveaux contrats d’avenir, la commune a décidé de l’embauche d’un agent affecté aux services techniques.

«Ses compétences dans le domaine des espaces verts ainsi qu’une première expérience satisfaisante au sein des services municipaux doivent être un atout pour la collectivité », ajoutait François Richard, adjoint responsable du personnel, qui rappelait également que deux agents étaient en congés de maladie et qu’il fallait les remplacer tout en bénéficiant des aides accordées par l’Etat sur ce type de contrat. Enfin, Eric Galeyrand, adjoint aux finances, informait l’assistance que 2 organismes bancaires avaient donné leurs accords pour le financement des prochains travaux sur les réseaux au centre du village. Le conseil autorisait donc  le maire à signer ces emprunts.

Photo : la gestion du temps périscolaire, un enjeu majeur