12.03.2013

4 jours et demi de classe … en 2014 !

CM_26022013.jpg

Le sujet suscite bien des débats au sein des conseils municipaux mais aussi dans les écoles et parmi les associations de parents d’élèves ; appelés à se prononcer sur la date de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires initiée par le ministère de l’Education Nationale, les élus se sont prononcés pour un report de la mesure à la rentrée de septembre 2014. « Nous avons besoin de temps pour organiser, en concertation avec les enseignantes, les parents d’élèves mais aussi les associations qui pourraient être intéressées par ce projet, le temps périscolaire qui va être fortement impacté par ce changement. Nous ne refusons pas les nouveaux rythmes mais souhaitons les organiser au mieux avec les moyens qui sont les nôtres et qu’il conviendra certainement d’adapter », précise Gilles Casty, adjoint aux affaires scolaires.

Ainsi, le conseil municipal rejoint l’avis émis en conseil d’école le 4 février dernier par l’équipe pédagogique et les parents d’élèves.

Le maire revenait ensuite sur le permis de construire déposé par un viticulteur souhaitant créer un bâtiment dans une zone pouvant, à terme, être urbanisée. La volonté des élus de trouver un compromis reste intacte et des démarches sont entreprises en ce sens. Dans le cadre des nouveaux contrats d’avenir, la commune a décidé de l’embauche d’un agent affecté aux services techniques.

«Ses compétences dans le domaine des espaces verts ainsi qu’une première expérience satisfaisante au sein des services municipaux doivent être un atout pour la collectivité », ajoutait François Richard, adjoint responsable du personnel, qui rappelait également que deux agents étaient en congés de maladie et qu’il fallait les remplacer tout en bénéficiant des aides accordées par l’Etat sur ce type de contrat. Enfin, Eric Galeyrand, adjoint aux finances, informait l’assistance que 2 organismes bancaires avaient donné leurs accords pour le financement des prochains travaux sur les réseaux au centre du village. Le conseil autorisait donc  le maire à signer ces emprunts.

Photo : la gestion du temps périscolaire, un enjeu majeur

Les commentaires sont fermés.