20.02.2013

Une journée conviviale pour les aînés

Aines_1.jpg

Près de 160 aînés, invités par le maire et son conseil municipal, ont participé à cette traditionnelle journée qui réunit élus et séniors dans une ambiance festive et chaleureuse. Tous les ingrédients étaient bien présents pour que cette rencontre, comme les précédentes, mette à l’honneur ceux qui restent la mémoire du village. Aux fourneaux et comme elle en a l’habitude, Dominique Arqué a réalisé des prouesses, satisfaisant les plus exigeants ; sur la scène, Guy Lacroux et son accordéon ont invité à la danse.

Aines_2.jpg Restait l’essentiel, les échanges entre les participants, et l’hommage fait à deux d’entre eux, Jean-Pierre Ducatillon, le plus jeune des nouveaux aînés, et l’inoxydable Germaine Tisseyre, doyenne de la journée, qui promène ses 90 printemps avec un enthousiasme remarquable. Jackie Casty n’a pas omis d’avoir une pensée pour celles et ceux qui ont quitté ce monde et a déjà donné rendez-vous à tous pour l’an prochain. 

Les couteaux forgés de Boris Klein

Klein_couteaux_1.jpg

 Si la forge est l’âme des lieux, la lame y a trouvé sa place. Déjà reconnu pour ses créations diverses, Boris Klein, le forgeron d’art de l’avenue Saint-Marc, développe désormais une nouvelle corde à son arc avec la fabrication de couteaux en acier damas. Créés au départ pour appliquer les techniques apprises en formation, ces objets à l’équilibre envoûtant ont séduit un public d’amateurs éclairés et de néophytes. A Montoulieu puis à Promaude, les couteaux de Boris Klein se sont taillés la part du lion sur le stand des forgerons audois.

Klein_couteaux_2.jpg D’une technique permettant une multitude de motifs et de combinaisons différents, les possibilités de création deviennent infinies. Couteaux droits, coupe papiers, couteaux piémontais et aujourd’hui couteaux fermant à ressort, tous ces objets alliant le bois, le fer et le feu sont entièrement imaginés et réalisés par Boris. Vous pouvez découvrir ces superbes objets d’art à l’atelier et très bientôt sur le net.

L’Art de Fer – 60, av. St Marc – 11200 ORNAISONS – Tel : 04 68 42 38 46 ou 06 84 84 00 04

Site et boutique en ligne : http://www.lartdefer.com/

Photo 1  : Série de couteaux damas

Photo 2 : Boris Klein devant sa forge

Les rythmes scolaires en débat au conseil municipal

CM_29012013.jpg

Le dernier conseil municipal s’ouvrait sur le choix du cabinet d’études chargé de la révision du Plan Local d’Urbanisme. Après analyse des différentes propositions, c’est le cabinet « Parcourir » qui a été retenu à l’unanimité, notamment pour sa bonne connaissance du territoire et des dossiers locaux (cette entreprise a élaboré le SCOT de la CCRL et est partenaire du cabinet ayant révisé le PLU en 2006). M. le Maire évoquait ensuite une affaire opposant la commune à une famille souhaitant construire des bâtiments agricoles sur une parcelle qui se trouve justement dans une zone potentiellement concernée par la révision du PLU. Les élus souhaitent qu’une solution protégeant l’intérêt général et les intérêts particuliers soit trouvée.

Ces mêmes élus ont ensuite approuvé à l’unanimité l’adhésion au Syndicat Audois de l’Energie de 26 nouvelles communes, puis ont validé le renouvellement du contrat d’entretien et de maintenance du réseau d’éclairage public avec l’entreprise SPIE.

Le sujet suivant concernait la réforme des rythmes scolaires : la commune devra élaborer un projet éducatif territorial qui précisera les modalités de prise en charge des enfants à partir de 15h30 ; une prochaine réunion avec les enseignantes et les parents d’élèves doit permettre de décider d’une mise en œuvre des nouveaux rythmes (9 demi-journées de classe au lieu de 8 actuellement) pour la rentrée de 2013 ou celle de 2014. L’assemblée a ensuite approuvé le document d’arpentage de division des immeubles abritant l’église, la salle du clocher et la cour de cette dernière dont le principe de la mise en vente est déjà acté. Enfin, le recrutement d’un agent affecté aux services techniques a également été approuvé et viendra compenser les absences pour raisons de santé de 2 agents.

Au titre des questions diverses, le maire Jackie Casty informait ses collègues du choix de l’entreprise Cathar pour le prochain chantier de remplacement de branchements en plomb et  lisait la demande de subvention de la MJC qui souhaite proposer un spectacle en juin (les élus n’ont pas validé cette requête jugée trop onéreuse). Il rappelait ensuite qu’une visite du pont des Auberges avait été effectuée par des élus et des techniciens du conseil général et que le plan Vigipirate était réactivé en raison de l’actualité internationale (des barrières ont été disposées aux abords de l’école).

 Photo : la réforme des rythmes scolaires va modifier le fonctionnement de l’école      

13.02.2013

Le Club Les Fontaines a tenu son assemblée générale

AG_Fontaines_CR.jpg

Le club Les Fontaines va bien, merci pour lui ! Et la dernière assemblée générale de l’association a confirmé cette bonne santé, illustrée par un bilan financier sain, un rapport d’activités positif et une convivialité jamais démentie. La présidente Simone Fabrégat, si elle se félicitait d’un bilan positif pour l’année 2012, et notamment d’un réveillon de la St Sylvestre très réussi aux dires des participants, n’en faisait pas moins appel aux bonnes volontés pour intégrer le bureau suite à la démission de certains responsables (voir ci-dessous). Après avoir fait l’inventaire des animations de l’année écoulée, les perspectives pour 2013 ont été évoquées avant que les participants partagent la traditionnelle galette des rois.

Le bureau : Présidents d’honneu : Mme Jeanine Grand, MM. Jackie Casty et Pierrot Robert ; Présidente : Mme Simone Fabrégat ; Vice-Présidente : Mme Elaine Delfour ; Secrétaire : Mme Christiane Rouge ; Secrétaires adjointes : Mmes Isabelle et Agnes Giavara ; Trésorière : Mme Gilberte Constant ; Trésorière adjointe : Mme Anne-Marie Molina ; membres : Mmes Josiane Licata-Carusso, Monique Jalade, Claire Carayol, Ginette Robert et Gilda Payan, MM. Jean-Pierre Ducatillon, Vincent Licata-Carusso et Christian Chapeau.

07.02.2013

Les voeux du maire aux agents municipaux

Voeux_Agents.jpg

Ils étaient tous là, ou presque – 3 agents des services techniques, souffrants, n’ont pu assister à la cérémonie – pour recevoir les vœux du 1er magistrat et des élus municipaux. Jackie Casty rappelait la mission de service à la collectivité qui incombe à celles et ceux qui œuvrent dans les différents services et sont en contact permanent avec leurs concitoyens. Il félicitait les équipes pour leur engagement et les invitait à mobiliser encore davantage leurs compétences, leurs talents et leur dévouement, prenant l’exemple de Monique Mercadal, ATSEM au groupe scolaire et récemment médaillée pour ses bons et loyaux services auprès des plus jeunes. Après les paroles venait le temps de la convivialité et chacun a partagé l’apéritif dinatoire préparé par David Ferras.  

06:12 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

06.02.2013

Réception des travaux du pont sur l’Aussou

Pont_CG.jpg

Un mois après sa remise en service, élus et techniciens se sont rendus sur le pont des Auberges pour en vérifier le bon achèvement. « Merci aux équipes techniques pour avoir réalisé ces travaux dans un délai inférieur à celui qui était initialement prévu », insistait Jackie Casty, le maire de la commune. Il est vrai que le chantier, rendu nécessaire par l’état de dégradation de la structure, a imposé un « itinéraire bis » via le gué et les petites rues du village qui, pour l’occasion, ont du supporter une fréquentation inhabituelle. Le Conseil Général, à qui appartient l’ouvrage d’art et responsable de cette réhabilitation d’un montant de 320 000 €, était représenté notamment par Hervé Baro, vice-président et président de la commission de l’Aménagement du Territoire, des Infrastructures et de la Mobilité, ainsi que par Jules Escaré, conseiller général du canton de Lézignan-Corbières. En marge de cette visite, les élus départementaux ont confirmé les travaux de sécurisation du carrefour de la D24 et de l’Avenue des Auberges, situé quelques mètres avant le pont, dès le début du mois de février.

07:41 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le canal de Luc projette le goutte à goutte

Canal_Luc.jpg

Le défi de l’eau déborde largement la problématique de l’alimentation en eau potable ; l’irrigation agricole, elle aussi, intègre cette réflexion globale, enjeu majeur des prochaines années. A Ornaisons, les évènements de 2008 – la nappe phréatique, trop basse, n’avait pu remplir son rôle de réservoir et l’eau potable avait manqué -  sont restés dans les mémoires et ont accéléré le programme de réhabilitation des réseaux qui permet notamment de diminuer très sensiblement le volume d’eau pompé dans cette précieuse réserve naturelle.

Dernièrement, le Syndicat du Canal de Luc, représenté par Louis Fabre, son président, et Emma Pendriez, technicienne, a présenté aux élus un projet de modernisation du réseau d’irrigation agricole sur une zone se situant entre notre village et Luc sur Orbieu. Les adhérents au Syndicat, très majoritairement, se montrent intéressés par ce projet qui prévoie l’installation d’une station de pompage sur la nappe phréatique, d’un réseau de canalisations enterrées et de bornes d’irrigations équipées de compteurs volumétriques. Jackie Casty, maire, rappelait que « la nappe dans laquelle nous puisons l’eau potable est tributaire du canal, lui-même tributaire de l’Orbieu ; toute action permettant d’assurer une alimentation suffisante et pérenne de cette nappe est la bienvenue ».

Les différentes études menées sur ce projet démontrent l’intérêt tant écologique qu’économique d’une telle réalisation qui permettra répondra aux prochaines normes encadrant le pompage dans les cours d’eau. Le projet porté par le Canal de Luc et appuyé par la commune est estimé à 500 000 € HT environ et devrait bénéficier de subventions de l’Agence de l’Eau, de la Région et du Département, avec une 1re tranche mise en œuvre l’hiver prochain. En corollaire de cette innovation technique qui participe de l’aménagement du territoire, les viticulteurs pourraient, grâce à cette optimisation du rendement  de l’irrigation, maintenir leur activité et même réinvestir certaines parcelles non exploitées aujourd’hui.

 Photo : des acteurs unis par un même objectif

07:38 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |