09.05.2012

Noces de diamant pour Ginette et Pierrot

Pierrot_1.jpg

 Avril 1952-avril 2012 : entre ces 2 dates, 60 années ont passé, égrenant avec elles près de 22 000 jours … autant dire un sacré bail … Mais les décennies qui défilent sont impuissantes lorsque l’union est scellée par un amour indéfectible ; c’est en tout cas le beau témoignage que viennent de livrer Ginette et Pierrot Robert, ornaisonnais fort connus et estimés, qui avaient réuni à la salle polyvalente quelques 70 convives pour célébrer leurs noces de diamant. Enfants, petits enfants, arrière petits enfants, amis, élus, tous, sans exception, ont répondu présent pour ce moment inoubliable.
 
Pierrot_2.jpg Et les organisateurs avaient bien fait les choses puisque la soirée commençait par un remake de la cérémonie du 5 avril 1952, là où, dans le XIVème arrondissement de Paris, la jeune laborantine de Badens et le banquier d’Ornaisons venaient de se rencontrer à l’occasion du bal des Audois de la capitale. Jackie Casty, maire du village, avait ceint l’écharpe tricolore pour lire quelques articles de l’acte de l’époque et retraça le parcours qui, inéluctablement, a conduit Ginette et Pierrot aux bords de l’Orbieu et de l’Aussou ; il rappela aussi leur engagement dans la vie associative et municipale locale (Pierrot fut adjoint au maire et président du club des Fontaines), puis remit aux époux la médaille de la ville avant que François Richard, 1er adjoint, ne leur offre un magnifique bouquet de fleurs. C’est dans une ambiance chargée d’affection et d’émotion que la soirée commença, autour d’un buffet préparé par David Ferras d’abord, puis sur la piste de danse envahie jusqu’à une heure très avancée par des invités étonnamment fringants.  En avril 2022, il sera bien temps de retrouver Ginette et Pierrot pour leurs noces de platine ; en attendant, bon vent à eux !
 
Photo 1: un bien beau souvenir de famille
Photo 2: M. le Maire, les heureux mariés et leurs filles

07:39 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.