09.05.2012

Le Pech débarrassé de ses bois morts

Nettoyage_Pech.jpg

23, 24 et 25 janvier 2009 : une tempête d’une puissance inouïe ravage, entre autre, le Sud de la France, et n’épargne pas notre région. Pendant de très longues heures, les vents, atteignant parfois les 160 km/h, se déchaînent et créent sur leur passage des dégâts considérables ; si les vies humaines, dans les Corbières, sont épargnées, les cicatrices matérielles sont nombreuses et témoignent de la violence du phénomène.

Le calme revenu, les curieux et marcheurs se rendent au Pech et découvrent un spectacle de désolation : les arbres couchés par les éléments sont nombreux, des chemins sont désormais inaccessibles, la perle verte du village vient de subir une attaque qui laissera ses traces pour de nombreuses années.

Après les premières interventions destinées à sécuriser les lieux – on se souvient notamment de l’action des chasseurs locaux – les lieux étaient restés en l’état; après de longs mois d’attente, l’entreprise spécialisée Pimenta a entamé les travaux de nettoyage des zones les plus atteintes ; d’impressionnants engins de chantiers sont donc à l’œuvre pour scier,  débiter, enlever les grumes, dégager les accès, créant pour l’occasion de nouveaux coupe feux. A l’issue de ces travaux qui dureront plusieurs semaines, le Pech devrait retrouver toute sa quiétude et un aspect plus apaisé.

07:34 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.