18.04.2012

Le petit écran chez Gabyn et Eulaly

Gabyn_Eulaly.jpg

 
Gabyn et Eulaly, entourés de leurs fidèles copains, goûtent sur la terrasse; dans la maison, Josza, la journaliste de la société « ZED Production », se fait discrète mais observe attentivement; à quelques pas de là, Pierre, le caméraman, vérifie le bon cadrage de sa dernière prise de vue ; tous deux ont débarqué de Paris pour s’immerger dans la vie de la famille de Gabyn et Eulaly Ruiz, les deux jumeaux ornaisonnais.
 
Nathaly, la maman, au départ réfractaire à l’idée de mettre en avant le parcours de ses enfants atteints de troubles neuromusculaires affectant leur motricité, a finalement choisi d’apporter son témoignage pour mieux faire connaître la méthode du biofeedback que suivent régulièrement Gabyn et Eulaly à Miami. « NRJ 12, la chaîne qui diffusera le reportage d’ici le mois de juin, nous a contactés, souhaitant montrer aux téléspectateurs la vie de Gabyn et Eulaly de la naissance à ce jour ; il m’a semblé important d’expliquer comment les enfants  étaient pris en charge, afin que d’autres puissent se tourner vers ce traitement non appliqué en France ».
 
Pour les professionnels du petit écran, l’exercice est passionnant : « Il s’agit d’une émission sur le combat des parents et de leurs enfnt ; ce reportage de 26 mn  fait le portrait d’une famille, de son environnement, et sera diffusé dans le magazine de société Tellement Vrai;  nous montrerons la mobilisation qui s’est opérée autour des enfants, dans la famille, par les copains, à l’école, ou autour de l’association éponyme », précise Josza, séduite par ce petit coin des Corbières où elle reste 4 jours avant de regagner la capitale pour procéder au montage de l’émission.
 
Les deux jumeaux partant justement aux Etats-Unis pour trois nouvelles semaines de soins, une société américaine prendra le relais à Miami et éclairera le public français sur un traitement qui porte ses fruits, aidant les jumeaux à franchir les étapes vers une plus grande autonomie motrice. Comme un encouragement pour tous ceux qui, comme Gabyn, Eulaly et leur famille, luttent  pour améliorer le quotidien à force de courage et de volonté.
 
Photo : Gabyn, Eulaly, leurs amis, Nathaly, la maman et Josza la journaliste

06:56 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.