29.02.2012

Les maternelles à la bibliothèque

Ecole_bibli_1.jpg

 

Ca s'agite, ça s'agite à la bibli : le jeudi 2 février, jour de la Chandeleur , lectures d' Anne-Marie et Annie pour 30 enfants de l’école maternelle qui ont franchi avec bonheur le chemin les menant, avec Gaëlle leur maîtresse, aux contes tristes ou qui font peur, aux histoires sans parole, aux livres de bébés rieurs en farandole... Livres ensuite emportés à l'école pour mieux s'en imprégner et en rêver !

 

La journée des aînés

Aines.jpg

Ils étaient près de 200 aînés à avoir répondu à l’invitation de la municipalité pour ce rendez-vous très attendu. Cette année encore, à la salle polyvalente, abrités du froid polaire qui giflait les Corbières en ce premier dimanche de février, ils se sont retrouvés pour une manifestation à laquelle Jackie Casty, le Maire, donnait tout son sens dans son discours de bienvenue : « vous restez la mémoire de notre commune, vous portez en vous la sagesse, l’expérience, les traditions et demeurez en cela les garants du bien vivre à Ornaisons ». Avec une pensée émue pour celles et ceux qui ont quitté ce monde au cours des douze derniers mois, avec des mots de soutien et de réconfort pour les absents malades ou empêchés, le premier magistrat, entouré de l’ensemble du Conseil Municipal, rendait un hommage profond à l’ensemble des anciens, ornaisonnais de souche ou d’adoption. Il était temps alors de passer à table et d’apprécier l’excellent repas du traiteur local Dominique Arqué et de toute son équipe ; de l’apéritif aux petits fours, la prestation d’ensemble fut unanimement appréciée, d’autant que la nouvelle disposition des tables conférait à l’évènement une dimension conviviale particulière. Sur la scène, le trio Melody mettait en musique une ambiance festive et, de la valse au rock’n’roll en passant par le tango et le twist, permettait aux danseurs de démontrer tous leurs talents ; autour des tables, les échanges se multipliaient, évoquant la passé, ses coutumes, ses anecdotes, mais aussi le futur et ses projets, comme la preuve irréfutable que la vie, quoi qu’il en soit, reste toujours devant soi.

17:23 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Plantations en bord d’Aussou

Aussou.JPG

Depuis quelques jours, de nouvelles plantations ornent les berges de l’Aussou au niveau du pont enjambant le cours d’eau dans le secteur des Auberges. S’inscrivant dans un vaste programme initié par le Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques et des Rivières, ces travaux expérimentaux sont destinés à lutter contre la canne de Provence et les peupliers  blancs, deux espèces indésirables en bordure des rivières. Après arrachage de ces végétaux et retalutage des berges, des plantations adaptées et autochtones ont donc été mises en place en très grand nombre pour faire concurrence aux cannes de Provence et aux peupliers blancs. Bastien Sévenier, technicien au SMMAR, précise qu’ « en bas de berges ont été plantées des espèces spécifiques, dont l’une, l’hélophyte, participe à l’amélioration de la qualité de l’eau ; plus haut sont positionnées des espèces supportant des terres plus sèches.  Au final, le but de l'opération est que ces espèces prennent le dessus sur les plantes indésirables et que l'on obtienne à terme une véritable ripisylve, forêt de bord de rivière. » Il faut maintenant donner du temps au temps pour mieux mesurer l’efficacité de ces plantations et leur capacité à résister aux éventuelles crues.


Photo : des travaux indispensables

17:21 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17.02.2012

Les réseaux bientôt réhabilités

Reseaux.jpg

Elus locaux et techniciens des entreprises concernées se sont réunis dernièrement en mairie pour planifier les prochains travaux programmés sur les réseaux d’eau et d’assainissement du village. Dès la mi-février, la société haut-garonnaise DPSM procèdera à la réfection de canalisations par la technique de chemisage, c'est-à-dire sans ouvrir de tranchées ; des caméras vont, dans un premier temps, inspecter les canalisations, puis les parties dégradées seront réhabilitées par l’intérieur ; les travaux débuteront rue des Mésanges avant de s’étendre vers le cœur du village. Quelques semaines plus tard, les entreprises Taillefer et Cathar remplaceront d’autres canalisations de manière plus traditionnelle, après avoir ouvert les chaussées concernées. Le remplacement de tuyaux en plomb est également prévu, alors qu’au château d’eau du Pech, le remplacement du système de chloration et de télégestion viendra optimiser l’approvisionnement en eau potable de la réserve en eau de la commune. Les ornaisonnais doivent donc s’attendre à quelques désagréments, notamment en terme de circulation, mais les riverains concernés seront informés en temps voulu. Coordonnés par Azur Environnement et Compteur Sys, ces travaux permettront à terme de sécuriser durablement des réseaux invisibles mais ô combien précieux dans la vie quotidienne de tous.

Photo : élus et techniciens au travail

07:57 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

La salle polyvalente en travaux

Salle_polyvalente.jpg

Afin de préserver et d’améliorer le confort de la salle polyvalente, une série de travaux a été programmée pour cette fin d’année et profitera à ses nombreux utilisateurs, associations, sportifs ou encore particuliers. Le système de chauffage, tout d’abord, vient d’être remplacé, l’ancienne chaudière présentant des signes de lassitude inquiétants ; ainsi, une nouvelle unité, plus moderne, efficace et économe en énergie vient d’être installée et fait l’objet des derniers réglages. La toiture, elle aussi, avait besoin d’une révision destinée avant tout à éliminer les fuites d’eau constatées en période de fortes précipitations. L’étanchéité des deux toits terrasses a été revue par une entreprise spécialisée qui intervient également au niveau des parties translucides de la couverture pour remplacer des joints défectueux. Enfin, aux abords de la salle, deux passages piétons sont réalisés par les services techniques de la commune pour sécuriser le cheminement des usagers qui souhaitent se rendre vers le centre du village en évitant de devoir longer la très fréquentée D124.

Photo : une salle très fréquentée

07:55 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Vœux des élus aux agents

Soiree_agents_1.jpg

La quasi-totalité des agents municipaux étaient présents pour la désormais traditionnelle soirée des vœux organisée par la municipalité à la salle polyvalente. Dans son discours, Jackie Casty, le Maire, rappelait la belle mission de ceux qui, aux services techniques (entretien, nettoyage, petits travaux …), auprès des enfants de l’école (cantine et garderie) ou encore en mairie pour assurer les tâches administratives et l’accueil des concitoyens, portent l’image de la commune dans leurs fonctions professionnelles.

Soiree_agents_2.jpg « Nous devrons apprendre à faire toujours plus et toujours mieux avec des moyens qui n’iront pas en augmentant », précisait le premier magistrat, qui insistait également sur « le lien fort qui devait exister entre les agents et les élus » et qui, après avoir remercié l’ensemble du personnel, souhaitait à chacun ses meilleurs vœux pour la nouvelle année. Il était alors temps de déguster le buffet préparé par le traiteur local David Ferras et de prolonger tard dans la nuit un bien agréable moment.


Photo1 : M. le Maire et les élus

Photo2 : les agents et leurs conjoints

07:53 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Robert Riche dévoile son orgue de Barbarie

Riche.jpg

Trois cents heures de travail pour la fabrication, autant pour la mise au point, ces simples chiffres suffisent à mesurer ce que représente le superbe orgue de Barbarie aux yeux de son créateur, Robert Riche. Tout objet a, dit-on, une histoire, et celle de l’automatophone de notre concitoyen offre son lot d’originalité : c’est l’épouse du concepteur, qui, après avoir écouté un orgue, décide d’offrir à son mari un stage de fabrication de ce curieux instrument. Conquis et intrigué par son fonctionnement complexe, Robert Riche entreprend alors son œuvre avec persévérance et enthousiasme. « La construction d’un orgue, c’est l’école de l’humilité tant il faut de patience, d’erreurs, de recherche pour arriver à ses fins », précise celui qui passe donc une grande partie de ses loisirs à scier, coller, souder, emboîter les nombreuses pièces de ce puzzle millimétré. « La moindre approximation remet en cause le bon fonctionnement de l’instrument ; heureusement, j’ai rencontré, lors de différents festivals, d’autres passionnés qui m’ont aidé à perfectionner mon travail ». Décoré par Madame Riche, l’orgue ornaisonnais, actionné par une main ferme et experte, délivre ses mélodies en avalant les cartons perforés intitulés « Cadet Rousselle » ou encore « Dans le port d’Amsterdam ». Toujours prêt à partager sa passion, Robert Riche présentera son orgue aux enfants du centre de loisirs qui, justement, vont participer à une semaine de vacances « musicale » en février. A plus long terme, il aimerait également organiser dans le village un festival d’orgues, et attirer ainsi de nombreux curieux et amateurs passionnés comme lui. Pour l’heure, même si l’instrument délivre ses notes à la sonorité si particulière, son créateur songe déjà aux prochaines améliorations qu’il va lui apporter.

Photo : Robert Riche et son orgue

07:51 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |