08.02.2012

Les échos du Conseil Municipal

Conseil_24012012.jpg

Le dernier conseil municipal s’est ouvert sur une demande de délibération de M. le Maire ; il s’agit en effet d’annuler un titre de participation à l’égout réclamé à un concitoyen qui avait maladroitement formulé son dossier de travaux. Les services de l’état ayant confirmé, au vu des pièces fournies par le demandeur, que cette PRE ne se justifiait pas, le Conseil Municipal, à l’unanimité, l’a annulée. Le point suivant concernait une demande de licence de taxi sollicitée par un professionnel local ; la règlementation en la matière imposant que les demandes soient satisfaites par ordre chronologique, le conseil a décidé d’attendre le mois d’août puisqu’un autre professionnel, ayant déjà fait une demande similaire, devra confirmer à ce moment-là s’il est toujours intéressé. Venait ensuite dans les débats la proposition d’un artisan local qui souhaite acquérir à la commune le local professionnel dans lequel il exerce son activité. Les élus ne s’opposent pas au principe mais souhaitent faire estimer le bien pour prendre leur décision. Eric Galeyrand, adjoint, poursuivait en présentant les offres de différents établissements bancaires sollicités pour le financement des prochains travaux de réhabilitation des réseaux d’eau et d’assainissement ainsi que de la modernisation du système de chloration et de télégestion de l’eau potable. Même si les offres des banques sont moins favorables que précédemment – crise oblige - un emprunt de 300 000 € sera souscrit, ainsi qu’une ligne de trésorerie (une avance avant que la commune ne perçoive les subventions accordées) de 150 000 €. Jackie Casty demandait ensuite à l’assemblée de se prononcer sur l’augmentation du prix des repas servis à la cantine scolaire ; en effet, une hausse de 0.10 € sera effective à la rentrée de septembre 2012 ; les élus ont, à l’unanimité décidé de répercuter cette augmentation sur le prix demandé aux familles. Il est à noter que la CCRL prend à sa charge 0,40 € par repas et que la commune assure l’ensemble du service, les familles ne payant que les repas au prix coûtant. Dans les questions diverses, M. le Maire donnait quelques précisions chiffrées sur la future zone d’activité qui sera, comme l’a confirmé à l’unanimité l’assemblée, d’intérêt communautaire, contrairement à la précédente, portée par la commune. Enfin, Gérard Navarro, conseiller municipal chargé du dossier de réaménagement du cœur du village, faisait un point sur ce dossier et confirmait que la démolition d’une ancienne remise, rue des Bons Enfants, et l’aménagement du parking du gué, constituaient des priorités qui seront réalisées en premier lieu.

Photo : le terrain de la future zone d’activité

Les commentaires sont fermés.