26.11.2011

Quand Jean-Pierre Grotti évoque Joaquin …

Grotti.JPG

Quand on naît de l’union d’un père émigré italien et d’une mère émigrée espagnole, on peut se sentir inspiré par le parcours d’un jeune espagnol pendant les années 30. Jean-Pierre Grotti, enfant d’Argens-Minervois, enseignant comme ses trois frères parce que ses parents en avaient décidé ainsi, a pris la plume pour faire vivre – ou revivre – Joaquin, qui réside dans un petit village du Sud de l’Espagne, élevé par une famille modeste mais qui ne connaît ni la faim ni la misère. Cette errance entre Espagne natale et France d’accueil, Jean-Pierre Grotti est venu la conter aux lecteurs de la bibliothèque, curieux de savoir comment s’était construite cette histoire qui a traversé les Pyrénées ; parce que beaucoup se sentaient concernés, faisant référence à l’histoire de leurs ancêtres, de leurs familles. La sensibilité de l’auteur est alors apparue en pleine lumière, et sa soif d’authenticité a accompagné un récit empreint d’émotions et d’humanisme. Le déchirement d’un exil, l’abandon de ce et de ceux qu’on aime, le regard d’hôtes trop souvent méfiants ont nourri ces échanges de bien belle manière. Comme un hommage à tous les Joaquin, comme pour mieux guérir le traumatisme du déracinement.

Photo : Jean-Pierre Grotti a captivé son auditoire

20.11.2011

Des vacances magiques à l’ALSH !

ALSH_toussaint_1.jpg

Venus de Cruscades, Luc sur Orbieu,  Castelnau d’Aude et Ornaisons, les jeunes  - de 5 à 12 ans – qui ont fréquenté le centre de loisirs pendant les vacances de la Toussaint ont découvert le monde merveilleux de la magie. Décliné sous toutes ses formes, cet art aussi mystérieux que passionnant a ponctué leurs vacances de moments forts dont le point d’orgue fut le spectacle donné le dernier jour devant l’ensemble des parents.

ALSH_toussaint_2.jpg

Malgré une météo capricieuse, garçons et filles se sont parfaitement impliqués dans le projet proposé par Nathalie Peillon, la directrice du centre, et Sandra et Philippe Folch, les animateurs qui, par leurs compétences et leur investissement, ont fait de cette semaine d’automne  un moment inoubliable. Activités collectives et individuelles se sont succédées et ont permis à chacun de participer avec sa sensibilité, son savoir-faire, sa curiosité, tout en respectant à la lettre la charte d’une structure qui fait du savoir vivre ensemble une préoccupation de tous les instants. Au final, les enfants ont pu s’épanouir et montrer à leurs parents et amis que ces temps de loisirs partagés étaient judicieusement mis à profit pour s’enrichir d’expériences nouvelles et formatrices. Avant de se quitter, enfants, parents et responsables du centre se sont donné rendez-vous pour les prochaines vacances d’hiver, du 13 au 17 février 2012, et dont le programme est déjà en cours de réalisation de la part de l’équipe d’encadrement.

Photo 1 : les magiciens en herbe …

Photo 2 : … sont aussi très gourmands !

La semaine du goût à la cantine scolaire

Semaine_gout.jpg

Avant de quitter les bancs de l’école pour profiter de vacances bien mérités, les enfants inscrits à la cantine scolaire ont profité de la semaine du goût pour découvrir de nouvelles saveurs et être sensibilisés à l’importance d’une alimentation saine, équilibrée et respectueuse de l’environnement. Au programme, des repas déclinant des plats nouveaux (salade de la mer, boule de bœuf catalane, filet de merlu à la provençale, pâté de porc cathare …) et des animations qui ont suscité chez les gourmets un vif intérêt. Il faut dire que Nathalie, Stella, Valérie et Flavie, les agents qui interviennent à la cantine, se sont particulièrement investies tout au long de la semaine. Les jeux proposés, et notamment ceux qui permettaient de mieux connaître les différents métiers de bouche, ont connu un grand succès et ont récompensé les gourmands les plus perspicaces. 

14.11.2011

Journées du souvenir au cimetière

Toussaint.jpg

Tout au long de ce week-end prolongé de la Toussaint, le cimetière a connu une fréquentation soutenue. Parents et amis avaient tenu en effet à honorer ceux qui les ont quittés ; certains sont venus de loin à La Bézarde, que les agents municipaux avaient minutieusement entretenue et préparée pour l’occasion. Nettoyage et entretien des allées, évacuation des détritus ont été soigneusement réalisés pour le confort des nombreux visiteurs qui ont pu, à cette occasion, bénéficier du nouveau parking très récemment inauguré.

Les agents ont également renseigné ceux qui cherchaient l’emplacement où repose un proche. Ces visites furent aussi l’occasion d’évoquer, au fil de rencontres parfois fortuites, le souvenir d’un père, d’une mère, d’un enfant disparu, d’honorer la mémoire d’un ami, d’un voisin, ou d’une simple connaissance et de démontrer combien les liens avec ceux qui ne sont plus de ce monde restent vivaces, malgré les ans qui passent.

Photo : le cimetière a accueilli de nombreux visiteurs  

15:23 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09.11.2011

La canalisation d’eau potable en service

Canalisation.jpg

C’est un chantier essentiel qui vient d’être récemment réceptionné par les élus locaux et les entreprises concernées. En effet, le remplacement de l’ancienne canalisation amenant l’eau potable du puits de pompage, situé derrière la distillerie, en direction de Luc Sur Orbieu, et le château d’eau, sur les premières hauteurs du Pech, est aujourd’hui effectif. « Voilà l’exemple même de travaux qui, après réalisation, ne se voient pas, mais qui permettent d’améliorer le quotidien des habitants et de tous ceux qui résideront à Ornaisons dans les années à venir », précise Eric Galeyrand, adjoint chargé des projets de réhabilitation des différents réseaux de la commune.

Pendant plusieurs mois, les travaux, réalisés par les entreprises Taillefer et Cathar, et coordonnés par Compteur Sys, ont permis de mettre en place une canalisation répondant aux dernières normes techniques en vigueur et dotée d’éléments facilitant d’éventuelles interventions. Le délicat passage des tuyaux sous l’Aussou, en bout du chemin de Tacou, a été parfaitement négocié et l’enrochement conséquent mis en place est destiné à stabiliser les abords.

Voilà donc, comme le précisait Eric Galeyrand, « une étape supplémentaire dans la réhabilitation très complète des réseaux d’eau et d’assainissement, puisque d’autres travaux débuteront début 2012, qui concerneront l’assainissement, la défense-incendie et le remplacement de branchements en plomb ».

 Photo : Elus et techniciens au passage de l’Aussou

14:57 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Réception des travaux du parking du stade

Parking_stade.jpg

Après plusieurs semaines de travaux, le nouveau parking du stade est aujourd’hui opérationnel et accueille les véhicules des usagers de l’espace sportif mais aussi de ceux du cimetière attenant. A l’abattage des cyprès ont succédé les opérations de terrassement puis la pose des bordures, de la clôture, la réalisation du revêtement et, dernièrement, le marquage des places de stationnement avec notamment deux d’entre elles réservées aux personnes à mobilité réduite. Le chantier, conduit et réalisé par les services techniques de la CCRL, vient d’être validée par Jackie Casty, maire, et Eric Galeyrand, adjoint, ainsi que par Michel Arnal, élu à la CCRL et Benoît Gleizes, le nouvel ingénieur de la structure intercommunale.

Photo : élus et techniciens ont réceptionné le chantier

14:53 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

L’Aussou sort de son lit

Crue.jpg

Ils étaient nombreux les Ornaisonnais, en ce vendredi 28 octobre, à se rendre sur les berges de l’Aussou ; en effet, les fortes précipitations et l’alerte orange annoncée ont mis en éveil une population qui, par le passé, a souffert des caprices du ciel. Les eaux boueuses et puissantes ont sauté le gué de la rue de la Fontaine d’Augé au petit matin, recouvrant en partie les berges.

Les riverains, craignant la crue, sont donc venus à plusieurs reprises évaluer la situation, chacun se voulant rassurant ou apportant une anecdote sur les épisodes pluvieux des années précédentes. La voie avait été interdite à toute circulation par les services municipaux qui s’affairaient également dans la cour des ateliers du service technique pour pomper l’eau qui interdisait l’accès aux locaux. Du côté de l’Orbieu, la situation restait stable et n’engendrait pas de difficultés particulières. Au grand soulagement de tous, la décrue s’annonçait en fin de journée et emportait avec elle les inquiétudes légitimes.

Photo : l’Aussou au dessus du  gué

14:51 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |