30.01.2011

Un nouveau traiteur au village

David_Ferras.JPG

Les gastronomes se réjouiront, un traiteur vient de s’installer sur la commune. David Ferras, en effet, a choisi le statut d’auto entrepreneur pour développer son activité. Après un apprentissage remarqué au Tournedos, à Lézignan, sous la houlette éclairée de Pierre Villarzel et Marie-Régine Vaisiière, qu’il tient ici à remercier, il est embauché dans ce même établissement, puis exerce ses talents au Relais de Pailhères, à Mijanes (09).

C’est désormais à Ornaisons que David « régale » ses clients ; « des particuliers surtout, du village mais aussi des communes alentours, qui me sollicitent pour des mariages, des baptêmes, des communions, et également les associations ». Il est vrai que certaines spécialités, comme les aumônières de lotte, la bouillabaisse (David adore cuisiner le poisson) ou encore le salmis de pintade ne laissent pas indifférent … les gourmets peuvent ainsi choisir entre les buffets froids, plusieurs menus ou des plats cuisinés.

Heureux de pouvoir travailler dans un village « très agréable à vivre, où les gens m’ont bien accueilli », David, qui joua un temps à l’USO XIII et pratique aussi la pêche et la randonnée en montagne, se passionne pour le Yoseikan, un art martial qu’il pratique très régulièrement. Une excellente façon de garder l’équilibre pour mieux s’exprimer derrière les fourneaux !

Coordonnées : Allo David, 04 68 27 92 04, 06 03 32 72 74 ou par mail : ferras.david@neuf.fr

26.01.2011

L’Afrique s’invite à l’école

AMSAF.jpg

Quel est le point commun entre les écoliers d’Ornaisons et ceux d’Elibou, village de Côte d’Ivoire ? À priori aucun, sauf que, sous l’impulsion de l’association AMSAF (Amitié et Solidarité Afrique), dont notre concitoyen et élu Claude Rétif est un des piliers, et des enseignantes locales, une correspondance vient de se mettre en place et devrait permettre aux uns et aux autres de mieux se connaître, à plusieurs milliers de kilomètres de distance.

Après une première visite à l’école en octobre dernier, les responsables de l’association qui vient en aide aux habitants du village africain sont revenus pour rencontrer, cette fois, les enfants. Présentation d’objets typiques – la peau de serpent a impressionné les plus petits -  projection d’un diaporama relatant l’action de l’AMSAF et, surtout, échanges avec les jeunes ont levé le voile sur de nombreux points d’interrogation ; du CP au CM, ceux-ci ont fait preuve d’une très grande curiosité, questionnant notamment à propos de la vie quotidienne à d’Elibou.

En marge de la correspondance précitée, les écoliers ornaisonnais pourront faire des dons (livres, matériel scolaire, vêtements …) que l’AMSAF acheminera vers la Côte d’Ivoire en même temps que l’ancien mobilier de l’école.

Mieux se connaître pour mieux se comprendre, telle pourrait être la devise d’une action qui ne peut que favoriser les échanges entre les jeunes générations.

24.01.2011

Un nouveau plan du village

Il était en gestation depuis plusieurs mois et voilà qu’il vient d’être présenté à la population lors de la cérémonie des vœux du maire, le dimanche 16 janvier.

Lui, c’est le tout nouveau plan du village  qui réactualise un document que l’évolution de la commune avait rendu quelque peu obsolète. Réalisé par la société fabrezanaise SM Communication de Sonia Martin, ce support démontre bien l’intérêt des réunions de quartier puisque sa création avait été suggérée au cours d’une de ces rencontres par une citoyenne avisée.

Quatorze annonceurs – dont de nombreux professionnels locaux - ont participé à son financement, voyant dans cette réalisation un moyen de communication efficace. Ce nouveau plan, affichant également des informations utiles, sera distribué prochainement à l’ensemble des foyers ornaisonnais et aura toute sa place dans d’autres lieux d’informations touristiques du territoire.

17:53 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23.01.2011

La nouvelle cantine plébiscitée

cantine_1.jpg

Oubliés les trajets quotidiens vers la salle polyvalente pour prendre les repas à l’ancienne cantine scolaire. Désormais, les enfants de l’école inscrits à ce service municipal bénéficient de nouvelles conditions d’accueil avec la création des tout nouveaux locaux au sein même des bâtiments de l’école.

Ainsi, en lieu et place de l’ancienne salle de classe de Madame Roger ont vu le jour une cuisine moderne et fonctionnelle ainsi qu’une salle de restauration, une cloison amovible permettant d’isoler cet espace de la garderie contiguë.

cantine_2.jpg

Pour les agents affectés à ce service, la découverte des nouveaux locaux fut un vrai bonheur : « le fait de tout regrouper sur place améliore grandement nos conditions de travail  », assurent d’une même voix Valérie Munoz, Stella Sanchez et Nathalie Peillon. Les enfants, eux, se sont très vite approprié leur nouvel environnement, profitant déjà d’une infrastructure unanimement appréciée. « Nous avons plus de temps maintenant pour jouer avant de retourner en classe », déclare, ravi, Raphaël, qui entame une partie de carte avec trois autres camarades.

 

Photo 1 : la cantine, déjà très fréquentée

Photo 2 : des locaux modernes et fonctionnels 

16.01.2011

L’école transformée !

Rentree_1.jpg

L’excitation était forte en ce lundi de rentrée devant le portail du groupe scolaire. Parents et enfants étaient en effet très curieux de découvrir le nouvel environnement, résultat de près de six mois de travaux.

Rentree_2.jpgCertes, la coursive desservant les classes de l’étage s’était dévoilée aux regards de tous pendant les travaux, mais l’intérieur des nouveaux locaux gardait sa part de mystère. Les premiers à les découvrir furent les jeunes inscrits à la garderie ; oublié le local préfabriqué installé dans la cour depuis trois années et donc remplacé, au rez de chaussée, par une toute nouvelle salle, en l’occurrence l’ancienne classe des « grands » du CM. A ce même niveau, la cantine, une salle de classe aux couleurs marines, accueillant les élèves de Madame Roger (CP-CE1), le bureau de direction et la salle des maîtres, nouvellement créés, complètent ces aménagements.

L’escalier et la coursive en acier et bois permettent d’accéder à l’étage où se succèdent locaux techniques, toilettes et les trois salles de classe flambant neuves de Mmes Ulldemolins, Gironne et Paublan. Vastes, lumineux et fonctionnels, ces espaces offrent aux élèves et aux enseignantes un outil de travail des plus agréables.

Enfin, la cour, sans ses modules provisoires, a retrouvé sa taille d’origine et les jeunes footballeurs ont très vite réinvesti cet espace à nouveau disponible. Bonne rentrée à tous !

Photo 1 : la salle de classe de Mme Paublan

Photo 2 : les enfants ont retrouvé une cour immense

14.01.2011

Rétrospective 2010 : deuxième partie

Rétro_2_1.jpg


Suite et fin de la saga 2010. De juillet à décembre, de la canicule estivale aux frimas hivernaux, retrouvez l’actualité  quotidienne de notre village.

Juillet : la place Jean Moulin est le théâtre d’animations conviviales : la grande famille de l’USO XIII se réunit pour un anniversaire mémorable alors que la deuxième édition de la Soirée des Saveurs confirme la notoriété de ce rendez-vous estival. Les travaux de l’école débutent. Le feu d’artifice du 14 juillet fait briller mille étoiles dans le ciel ornaisonnais. De nombreux enfants profitent des activités proposées par l’ALSH.

Août : en prévision de la rentrée scolaire, les modules préfabriqués sont installés dans la cour de l’école et les entreprises terminent les travaux « extérieurs »; c’est la rentrée à la crèche pour les nouveaux venus qui apprécient la climatisation nouvellement installée; les dirigeants de l’USO XIII s’activent en coulisses pour construire une équipe compétitive. L’automne approche …

Septembre : les containers à cartons sont opérationnel et améliorent encore la qualité du tri sélectif ; le loto organisé au profit de l’association Gabyn et Eulaly remplit la salle polyvalente. C’est la rentrée au groupe scolaire avec trois classes dans les « préfabriqués ». La MJC ouvre ses portes au public et démontre un dynamisme de bon aloi. Jules Escaré, conseiller général, visite la cave coopérative alors que les vendanges battent leur plein.

Octobre : les nouveaux arrivants au village sont reçus par M. le Maire et son Conseil Municipal ; le chantier ERDF d’enfouissement des lignes moyenne tension se poursuit. La météo, elle, fait des siennes, et les pluies abondantes inquiètent la population ; elles ne feront pas de dégâts … mais perturbent le bon déroulement du vide grenier de la MJC. Le parcours Vita du Pech est réhabilité et l’USO XIII débute la compétition.

Rétro_2_2.jpg

Novembre : les cérémonies du 11 novembre rassemblent toutes les générations autour du Monument aux Morts alors qu’anciens combattants anglais et français organisent une journée du souvenir très suivie à la salle polyvalente. Le marché d’hiver organisé par les parents d’élèves et l’école connaît un beau succès ; la comédie musicale « Et Vice Versailles » réchauffe la fête locale.

Décembre : le Téléthon version 2010 mobilise les associations locales et propose de nombreuses animations ; le Père Noël rend visite aux enfants de l’école et de la crèche avant de les retrouver le 24 décembre sur la place Jean Moulin. Pendant ce temps, les travaux de l’école prennent fin : la rentrée se fera dans des locaux flambant neufs.

Bonne année 2011 !

Photo 1 : l’école en chantier pendant 6 mois

Photo 2 : montée des eaux en octobre

10:27 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11.01.2011

Rétrospective 2010 : première partie

Rétro_1_2.jpg

Voici la première partie de la rétrospective de l’année 2010 qui, de janvier à juin,  a réservé aux ornaisonnais son lot de surprises.

Janvier : fidèle à la tradition, Jackie Casty, maire, adresse ses vœux à la population ; il met l’accent sur les projets à venir et sur le respect des biens et des personnes. Sans sa présidente, Simone Fabrégat, souffrante, le club Les Fontaines tient son Assemblée Générale et confirme son dynamisme. Alors que la neige recouvre le village de son blanc manteau, la salle polyvalente est le théâtre de deux manifestations majeures : le repas des aînés tout d’abord, et la journée de solidarité avec Haïti ensuite.

Février : le froid persiste et préside au défilé de Carnaval des enfants de la maternelle. Le bar-restaurant du village, nouvellement repris par David Amiel, s’appelle désormais « Chez Gaby ». Un sondage est réalisé près du puits de pompage pour tester les réserves d’eau potentielles. Les aménagements routiers se poursuivent sur les voies départementales. Le mercredi, les jeunes ornaisonnais peuvent désormais, grâce à la municipalité, fréquenter l’accueil de loisirs de Fabrezan.

Mars : la neige s’invite à nouveau au cœur d’un hiver décidemment bien capricieux. La cave coopérative « les Celliers d’Orphée » récolte de belles récompenses au salon de l’agriculture de Paris. L’opération « les brioches des hirondelles » rencontre le succès ; les travaux de réalisation du futur parking du stade commencent : les cyprès, malades, sont abattus, et les engins de terrassement entrent en lice.

Avril : les élus votent le budget 2010 qui prévoit des investissements importants, comme celui affecté au réaménagement du groupe scolaire. La disparition, pendant trois jours, de Madame Fraisse, plonge le village dans l’inquiétude, mais cet épisode connaît un dénouement heureux. Les  réunions de quartier permettent aux citoyens de s’exprimer alors que de jeunes ornaisonnais découvrent le Futuroscope ; la zone d’activités de La Gravette se termine et accueillera cinq entreprises.

Mai : c’est le mois des manifestations avec un 1er mai très festif et gastronomique, puis le 8 mai, plus solennel et auquel participent de nombreux enfants de l’école. La municipalité lance avec succès une opération inédite, « Fleurissons Ornaisons » et installe dans la cour de l’école des containers de tri sélectif. Les deux dernières réunions de quartier se tiennent à la salle polyvalente.

Juin : intense activité à l’école avec la remise des dictionnaires aux CM2, la kermesse aux accents méditerranéen ou encore le spectacle donné par les enfants de la garderie. Les jeunes judokas reçoivent leurs ceintures. A l’unanimité, le  Conseil Municipal décide d’augmenter le prix de l’eau et d’engager une étude pour la construction de la future station d’épuration. La MJC propose un superbe spectacle sur la place Jean Moulin : danse, judo et arts du cirque sont à l’honneur.

18:33 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |