27.05.2010

Stage de cirque pour les enfants de la MJC

cirque_1.jpg

Ils avaient déjà impressionné les spectateurs lors du dernier spectacle de la MJC, et il y a fort à parier qu'ils vont à nouveau faire parler d'eux le 19 juin lorsqu'ils vont évoluer sur la scène de la salle polyvalente pour le spectacle de fin d'année.

Ils, se sont les jeunes de la section cirque, créée à l'automne dernier, et qui se retrouvent tous les samedis matin pour des entraînements assurés de main de maître par David.

Profitant des vacances de Pâques, les responsables ont proposés aux enfants de participer à un stage de découverte de cinq jours au cours desquels ils ont pu perfectionner leur savoir faire an jonglage et acrobaties, mais aussi s'initier à de nouvelles disciplines. Le trapèze, le fil, le trampoline, la boule, le monocycle, la magie ou encore l'automate ont ainsi été abordé avec beaucoup d'enthousiasme et de curiosité ; ainsi, les 10 participants ont pu élargir leur palette d'activité.

cirque_2.jpg

Voilà qui leur permettra de mieux maîtriser le très large éventail des arts du cirque et des techniques très exigeantes sur le plan physique et mental, alliant dans un bel équilibre force, souplesse et adresse. Rendez-vous donc le 29 juin prochain pour une représentation qui s'annonce d'ores et déjà haute en couleur et très spectaculaire.

Photo  1: une belle attitude au trapèze

Photo 2 : l'équilibre ne tient qu'à un ... fil

20:49 Publié dans MJC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23.05.2010

L’école adopte le tri sélectif

Poubelles école.jpg

Le respect de l'environnement, c'est l'affaire de tous ! Cette affirmation, partagée par les élus locaux, les enseignantes du groupe scolaire, les représentants des parents d'élèves et les responsables de la garderie, se concrétise par la mise en place de containeurs spécialement destinés à collecter les différents déchets produits par les activités scolaires et périscolaires.

Si les écoliers sont régulièrement sensibilisés à la nécessité d'adopter un comportement responsable dans le domaine du recyclage, ils vont désormais pouvoir utiliser des réceptacles spécifiques fournis par la Communauté de Communes de la Région Lézignanaise qui porte la compétence dans ce domaine.

Depuis le lancement de la collecte sélective en mars 2006 sur l'ensemble du territoire de la CCRL, le tri se pratique dans les foyers mais aussi en entreprise. Trier  est devenu un acte essentiel pour l'avenir de la planète et celui de nos enfants et ces derniers peuvent désormais utiliser trois conteneurs destinés au tri des emballages ménagers (le verre, les papiers-journaux, les emballages plastiques-cartons-métal) installés au sein même de l'école. La municipalité dote donc l'établissement d'équipements adaptés afin que ce geste éco-citoyen devienne un réflexe dès le plus jeune âge. Les employés municipaux, eux, seront chargés de vider ces conteneurs dans les colonnes de tri réparties dans le village.

Les différents acteurs de ce projet se sont donc retrouvés dans la cour de l'école pour présenter ces containeurs qui devraient très vite devenir des éléments forts de la démarche environnementale déjà mise en place à l'école et à la garderie. Ainsi,  devant Jackie Casty, le maire, Gilles Casty, adjoint délégué aux affaires scolaires, Gilles Grimal, responsable éco-environnement à la CCRL,  Jeanne-Marie Ulldemolins, la directrice du groupe scolaire, accompagnée de l'ensemble des enseignantes et Stella Sanchez, pour la garderie scolaire, des écoliers ont trié leurs premiers déchets.

A en croire l'intérêt démontré à cette occasion par les plus jeunes, on peut espérer que ces gestes deviennent désormais des réflexes ... naturels adoptés par toutes les générations dans l'objectif de préserver notre bien commun le plus précieux. Gageons également que cette action exemplaire  donne des idées à d'autres élus des communes environnantes.

19.05.2010

Quand les créateurs s’exposent sur la toile

Une toute nouvelle entreprise vient de se créer dans le village. Son nom ? Petitspapiers.fr, curiosités artistiques.  Son activité ? Il s'agit d'une boutique en ligne qui propose un catalogue de produits de divers artistes. Sa vitrine ? Internet, et donc un potentiel client très large.

Rencontre avec Claire Chaouat, à l'origine de ce concept innovant, et qui voue à l'art une véritable passion.

Petits_papiers_1.jpg

1 - Claire, comment est née l'idée de ce projet de création de site internet ?

Je souhaite depuis toujours promouvoir les créateurs et les artistes. Forte de mon expérience de galeriste dans l'Aude, je me suis tournée vers le net pour toucher un public plus large et aussi pour avoir une liberté d'horaires qui me permet de concilier la vie de famille et la vie professionnelle

2 - Pensez-vous que la création artistique puisse se marier avec l'e-commerce et Internet ?

Je le pense sincèrement, sinon, je ne me serais jamais lancée dans cette aventure. Par contre, l'idée principale de la boutique est de vendre des objets utilitaires comme des vases, des carafes, ou des chaussons pour enfants. Ces objets ont une deuxième caractéristique, ils sont fabriqués soit en pièce unique, soit en petite série. C'est en cela qu'ils prennent une dimension créative et artistique.

3 - Quelle clientèle pensez-vous toucher ?

J'espère tout le monde. Toux ceux qui aiment avoir de belles choses chez eux.

Petits_papiers_2.jpg

4 - Comment avez-vous réussi à fédérer les différents artistes  qui collaborent à votre projet ?

Pour la plupart, je les ai rencontré lorsque je travaillai à la Galerie L'étangd'art de Bages. Je les ai abordés donc lors de manifestations culturelles ou salons d'artisanat, et tout simplement par le biais d'amis communs. Pour les autres, ce sont des rencontres virtuelles sur le net. Leur travail me plaisait alors je les ai contactés, et voilà !!!

5 - Ce site d'e-commerce peut-il, selon vous, et à sa mesure, contribuer à la démocratisation de l'art ?

Oui et non car je ne propose pas d'œuvres d'art, il n'y a pas de tableaux ni de sculptures. On reste dans l'objet, donc dans l'utile et donc dans l'artisanat, même si certains créateurs présents dans la boutique ont un travail de sculpteurs ou de peintres en parallèle !!

6 - Qu'attendent les différents artistes qui exposent sur votre site ?

Que ça marche !!! Tous jouent le jeu et sont autant « fournisseurs » que partenaires. Tous croient en cette aventure !

7 - Vous vous impliquez beaucoup dans la vie du village ; avez-vous d'autres projets dans vos cartons ?

Oui, je vais tout d'abord continuer à organiser le marché d'hiver pour l'école. Puis, nous avons monté une association, l'an dernier avec mon compagnon forgeron Boris Klein, afin de promouvoir les arts du feu.... dans quelque temps, nous présenterons ce projet à la commune, mais il faut laisser le temps au temps........

Pour découvrir l'entreprise de Claire Chaouat, rendez-vous sur :

http://www.petitspapiers.fr

mail : contact@petitspapiers.fr

 

Légende photo 1 : un site sobre, mettant les produits en valeur

Légende photo 2 : des articles uniques en fer, tissus, carton ...

16.05.2010

Un 8 mai très suivi

8 mai_1.jpg

Le 8 mai 1945, à 23h01, la Seconde Guerre mondiale prenait officiellement fin, au lendemain de la signature de l'acte de capitulation sans condition de l'armée allemande.

Soixante-cinq ans plus tard, si le paysage géopolitique mondial a été très largement bouleversé, cette date reste dans la mémoire collective un des moments fort de l'histoire du monde. Les années n'ont pu faire oublier les atrocités de ce terrible conflit, ni atténuer les souffrances qui en ont résulté ; elles ont au contraire perpétré un devoir de mémoire nécessaire, pour toutes les générations, afin que ces heures noires du passé ne reviennent plus jamais sur le devant de la scène.

C'était bien là la teneur du discours officiel de Jackie Casty, le maire de la commune, soucieux de partager avec ses concitoyens un instant de recueillement solennel au pied du monument aux morts, là où les noms des valeureux ornaisonais morts sur les différents champs d'honneur nous rappellent que notre village, comme tant d'autres, fut frappé par la mort et la douleur.

Les enfants, dont les livres d'histoire évoquent la triste ampleur du conflit, étaient présents, car, comme l'a très bien lu Romain, « l'école, après la famille, reste le lieu privilégié pour la sauvegarde de la mémoire de ceux qui donnèrent un jour leur vie pour la paix et la liberté ».

8 mai_2.jpg

Les anciens combattants, avec à leur tête Georges Siguenza, leur président, honoraient ensuite dans un moment d'intense émotion deux des leurs, MM. Castillo et Jodar, pour leur courage au service de la patrie.

Toutes les générations ont ensuite écouté, avec le plus profond respect du à ceux qui ont combattu courageusement contre l'oppresseur, la sonnerie aux morts. Ils se sont tus également, pour une minute lourde de sens, pensant à tous ceux qui s'étaient sacrifiés, avant que la Marseillaise ne vienne mettre un terme au recueillement.

Mais cette date du 8 mai 1945, si elle fait resurgir le souvenir des démons de l'humanité, marque aussi celui de la libération  de peuples en souffrance ; il fallait donc terminer la cérémonie autour d'une note optimiste, symbolisée par le verre de l'amitié qui, en cette occasion si particulière, portait à merveille son nom.

Photo  1 : les écoliers au pied du monument aux morts

Photo 2 : MM. Jodar et Castillo ont été honoré par Georges Siguenza (de g. à d.)

08:05 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.05.2010

L’avenue du stade en travaux

Parking_stade.jpg

Les services techniques de la CCRL viennent d'entreprendre des travaux d'aménagements de la rue du stade, au niveau du cimetière.

Les grands cyprès, qui semblaient veiller sur la quiétude du cimetière et ont assisté à de nombreuses rencontres sportives, tombent les uns après les autres, pour laisser la place à un espace de stationnement qui faisait cruellement défaut dans cette zone du village.

En effet, les jours de match, le stationnement souvent anarchique des nombreux véhicules compliquait très sérieusement la circulation des automobiles, que ce soit sur cette même rue du Stade que dans la rue attenante des Mésanges. Une fois les arbres abattus et évacués, les ouvriers procèderont à la suppression de la palissade constituée de traverses de chemin de fer, clôtureront cet espace - notamment en y ajoutant un « tourniquet » qui permettra un accès libre à la pelouse de « La Bézarde » - et traceront au sol les places de stationnement.

Après l'enfouissement des réseaux moyenne tension d'ERDF, voici une nouvelle étape dans l'aménagement global de ce secteur qui, alors que s'achèvent les travaux de la nouvelle zone d'activité de La Gravette, devrait bénéficier de la réfection de la chaussée de la rue du Stade, de celle de la rue de la Cave Coopérative ou encore de celle de la rue des Mésanges.

Photo : les engins de chantier ont commencé par faire place nette.

10:45 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

13.05.2010

Des projets pour la journée des Droits de l’Enfant

CIDE_1.jpg

Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître : en juin 2009, les enfants de la garderie périscolaire et de la MJC, sous la houlette de leurs animatrices, s'impliquaient avec un grand intérêt dans le projet de célébration du vingtième anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. D'abord décliné au plan local - de nombreux parents et invités avaient apprécié l'exposition-spectacle qui s'était déroulée dans la cour de l'école - ce travail était ensuite présenté à Fabrezan lors d'une journée qui avait réuni plus de 400 personnes.

Les organisateurs de cet évènement - au premier rang desquels la MJC de Lézignan-Corbières et son directeur Julien Sans ainsi que l'association Ludule d'Anne Jacopé - satisfaits de la première édition, ont souhaité pérenniser  cette manifestation ; ils ont ainsi convié leurs partenaires à y réfléchir et la première réunion de travail, qui s'est déroulée dernièrement dans les locaux de la mairie, a posé les bases d'un évènement qui devrait marquer le printemps 2011 local.

En effet, notre village s'est positionné pour héberger la prochaine édition dont le thème sera celui de la différence ; la salle polyvalente accueillera donc exposants, artistes, structures diverses, institutionnels et visiteurs autour de nombreux ateliers et spectacles ; Claude Rétif et Gilles Casty, adjoints au maire respectivement délégués au service technique et à l'enfance, se réjouissaient de voir Ornaisons s'impliquer dans ce projet auquel ne manqueront pas de s'associer les associations et structures locales.

Après que les grandes lignes furent ainsi tracées, les organisateurs se sont donné rendez-vous pour une nouvelle réunion de travail qui devra réfléchir au contenu de la manifestation et recenser les éventuels participants.

Photo : les enfants de la garderie et de la MJC lors du premier  spectacle.

08.05.2010

Un premier mai sous le signe de la convivialité

1er mai_1.jpg

1er mai_2.jpg

La tradition locale est respectée !!! Depuis plusieurs années, la célébration de la Fête du Travail prend à Ornaisons une importance de tout premier ordre et reste ancrée dans la mémoire du village. Cette année encore, le 1er mai a été fêté dans le souvenir et la convivialité par les quelques 180 personnes qui ont participé aux différentes manifestations.

Le souvenir de ceux qui, en 1886, ont payé de leurs vies pour que la voix des syndicats des travailleurs des Etats-Unis soit entendue et que la journée de travail limitée à huit heures soit officialisée, puis adoptée par de nombreux autres pays. Ce rappel historique, Jackie Casty, le maire, l'a très largement évoqué dans sont discours inaugural, insistant particulièrement devant une assistance fournie sur l'importance d'une mobilisation sans faille pour que les acquis sociaux ne soient pas sacrifiés.

La convivialité, elle, s'illustrait parfaitement au cours de l'apéritif pris dans la cour de l'école ou pendant le repas à la salle polyvalente et servi par les membres du conseil municipal avec, en fil rouge, « l'Internationale », interprétée de main de maître par « Les copains d'abord ».

Des musiciens qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour que les festivités se prolongent tard dans l'après-midi ; celui-ci était donc fort avancé lorsque la musique s'est tue ; on se quitta, non sans se donner rendez-vous pour la prochaine édition d'une fête décidemment incontournable.

Photo  1: le discours du maire, au pied du monument aux morts

Photo 2 : « Les copains d'abord » ont animé cette journée avec brio

06:46 Publié dans Vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |